Ces tableaux qui ont explosé les enchères

  • A
  • A
Ces tableaux qui ont explosé les enchères
Une version du fameux "Cri" de Munch va être mise aux enchère à New York. Le tableau est estimé à 80 millions d'euros.@ REUTERS
Partagez sur :

Une version du "Cri" de Munch va être mise en vente. Elle pourrait atteindre un prix record.

Le peintre norvégien Munch va-t-il bousculer le classement des œuvres les plus chères du monde ? Une version du célèbre "Cri" sera mise aux enchères mercredi chez Sotheby’s à New York. L’œuvre, qui intéresse déjà une dizaine d’acheteurs, est estimée à 80 millions de dollars, mais pourrait largement dépasser ce prix, selon certains experts. De quoi détrôner Picasso, Giacometti ou Claude Monet, qui figurent tous dans la liste très sélect des artistes ayant dépassé les 80 millions de dollars aux enchères, soit 60 millions d’euros. Retour sur les toiles les plus chères jamais vendues.

picasso, nu au plateau de sculpteur

© REUTERS

"Nu au plateau de sculpteur", de Picasso, 106,48 millions de dollars, le 4 mai 2010, chez Christie’s à New York. Cette toile, record absolu pour une vente aux enchères, était estimée entre 50 et 70 millions d’euros. Clou de la collection de Frances Lasker Brody, philanthrope américaine, il a été emporté par un acheteur anonyme selon Le Figaro. Celui-ci a déboursé une coquette somme pour une toile peinte en un seul jour par Picasso, en 1932, note le New York Times, qui souligne aussi l’inflation des prix sur le marché de l’art : en 1951, le même tableau avait été vendu pour 19.800 dollars.

Giacometti, l'homme qui marche

© REUTERS

"L’homme qui marche", d’Alberto Giacometti, 104,32 millions de dollars, le 3 février 2010, chez Sotheby’s, à Londres. L’identité de l’acquéreur, qui a enchéri par téléphone pour cette sculpture de bronze, n’a là encore pas été révélée, selon Le Figaro. Pour le New York Times, il pourrait s’agir d’un collectionneur russe ou originaire du Moyen-Orient. Le nom de Roman Abramovitch, le célèbre milliardaire russe, propriétaire du club de football de Chelsea, est notamment évoqué.

Picasso, garçon à la pipe

© REUTERS

"Garçon à la pipe", de Picasso, 104,16 millions de dollars chez Sotheby’s à New York le 5 mai 2004. Picasso est très présent dans le top 10 des œuvres vendues les plus chères aux enchères. Une autre de ses toiles, "Dora Maar au chat", a été adjugée pour 95,21 millions de dollars chez Sotheby’s à New York, en mai 2005.

Monet, le bassin aux nymphéas

© REUTERS

"Le bassin aux nymphéas", de Claude Monet, vendu 80,37 millions de dollars chez Christie’s à Londres, le 24 juin 2008. Claude Monet est l’un des rares Français à figurer dans le classement. Selon L’Express, le peintre impressionniste est une valeur sûre du marché de l’art, les collectionneurs étant avides de son œuvre prolifique au style très varié.

Cézanne, les joueurs de cartes

© REUTERS

"Les joueurs de cartes", de Cézanne, achetés en 2011 par le Qatar dans une vente privée pour 250 millions de dollars. Dans les ventes privées, dont les informations ne filtrent pas toujours, les sommes peuvent atteindre d’autres sommets que dans les ventes aux enchères. D’après Vanity Fair, la famille royale du Qatar aurait déboursé 250 millions de dollars pour cette toile de Cézanne qui n’existe qu’en cinq versions dans le monde, tous détenus par de prestigieux musées. Il s’agit de la somme la plus élevée jamais atteint par une œuvre d’art. Le prix à payer, pour le Qatar, afin d’entrer dans le cercle très privé des pays dont les musées exposent la toile.