Ce que vous ne savez pas sur la bande originale d'"On connaît la chanson"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sorti en 1997, le film est un concept : les acteurs interprètent en play-back des chansons qui correspondent à leur situation. Une idée qui a été récompensée par une avalanche de César.

Avec un titre aussi évocateur, le film d'Alain Resnais sorti en 1997 ne pouvait que produire une bande originale culte. Le film l'est également, avec le duo Bacri-Jaoui au scénario. Le concept, lui, est original : des bribes de chansons sont interprétées en play-back par les comédiens. L'émission Europe 1 Music Club retrace ce grand moment de musique et de cinéma.

Des morceaux qui permettent de s'identifier. Dans le film, quand Jean-Pierre Bacri, hypocondriaque ouvre la bouche chez le médecin, c'est Gaston Ouvrard que l'on entend.

On peut aussi voir un vilain dragueur, joué par Lambert Wilson, se préparer pour aller séduire Agnès Jaoui au son de Je serais la plus belle pour aller danser de Sylvie Vartan. 

Les chansons choisies sont des classiques, des morceaux très connus qui permettent à chacun de s'identifier. Il y a beaucoup de drôlerie et de camaraderie aussi, notamment dans des scènes entre Jean-Pierre Bacri et André Dussolier, qui sont les deux "loosers" en amour du film. Ils se consolent avec la chanson Avoir un bon copain d'Henri Garat.

Une foule d'artistes. Le film fait la part belle à des chansons des années 1920-1930 qu'Alain Resnay, le plus vieux de la bande, connaissait. Il les fait ainsi découvrir aux générations d'après. Le réalisateur a également donné un rôle savoureux à sa compagne, Sabine Azema. A chaque fois que la vie se montre dure envers elle retentit Résiste de France Gall.

Une foule d'artistes parsème cette bande originale, de Joséphine Baker à Dalida en passant par Aznavour, Dutronc, Léo Ferré, Claude François... Mais il y en a une qui a un traitement de faveur, c'est Jane Birkin, puisqu'elle fait une apparition dans le film et joue sa chanson Quoi à elle quand elle s’apprête à quitter Jean-Pierre Bacri.

L'originalité du film a été récompensée par une moisson de César : meilleur scénario, meilleur acteur pour André Dussolier, meilleurs seconds rôles pour Bacri et Jaoui, meilleur son, meilleur montage... Et on vous quitte en compagnie d'Alain Souchon et de sa chanson Sous les jupes des filles. Et pour savoir pourquoi cette chanson, on vous laisse le soin de (re)voir le film.