Ce jour où Nicolas Duvauchelle a refusé de serrer la main de Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A l’époque où Nicolas Sarkozy était ministre de l'Intérieur, Nicolas Duvauchelle avait refusé de lui serrer la main. Une décision qui, selon lui, n'aurait pas été sans conséquence.

INTERVIEW

Nicolas Duvauchelle et Nicolas Sarkozy ont beau être tous les deux fans du Paris Saint-Germain, ça ne fait pas d'eux les meilleurs amis du monde. Il y a quelques années, les deux hommes se croisent dans les tribunes du Parc des Princes. Le second veut aller serrer la main au premier, qui refuse. "Je lui ai mis un petit flip-flap, une petite virgule", plaisante l'acteur en employant des termes footballistiques dans l'émission Y a pas péno ! sur Europe 1. "Il était ministre de l'Intérieur, je ne pouvais pas", raconte-t-il , en imitant une forme de blocage corporel.

"J'ai eu un petit redressement fiscal". Une quinzaine de jours plus tard, Nicolas Duvauchelle a fait l'objet d'"un petit redressement fiscal." Selon l'acteur, ce ne serait peut-être pas une simple coïncidence. "J’en connais plusieurs qui ont refusé de serrer des mains ou qui ont envoyé des petits tacles et qui ont eu des petits contrôles", lâche celui qui est à l'affiche du film Tout nous sépare (sortie prévue mercredi). Mais il pourrait recommencer sans aucune crainte : "Ils ne trouveront rien, je paye tout en temps et en heure."