Ce film qui a fait aimer le cinéma à Sylvie Testud

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La comédienne était dans Bonjour la France mardi. Au micro de Daphné Bürki, l'actrice a confié que "L'Effrontée" de Claude Miller, lui avait "donné envie d'être cinéphile". 

INTERVIEW

Derrière les vocations, il y a souvent des coups de cœur. L'actrice Sylvie Testud est tombée amoureuse du cinéma le jour où elle a vu L'Effrontée de Claude Miller, avec Charlotte Gainsbourg âgée à l'époque de 14 ans.

"Moi aussi je me sentais moyenne". "C'est le film qui m'a donné envie d'être cinéphile", confie Sylvie Testud au micro de Bonjour la France. À l'époque l'actrice avait le même âge que Charlotte Gainsbourg. "Elle n'était pas la plus belle, pas la plus drôle : elle était moyenne", se souvient-elle. "Moi aussi je me sentais moyenne. Je me suis identifiée en me disant qu'on pouvait faire des films sur des filles moyennes", raconte Sylvie Testud.

Quelques années plus tard, Sylvie Testud suivra des cours d'art dramatique aux Cours Florent, puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. La suite ? Tout le monde la connait, ou presque. La comédienne recevra le César du meilleur espoir féminin pour Les Blessures assassines (2001), et le César de la meilleure actrice dans Stupeur et Tremblements (2004).