Cate Blanchett dans la peau d'un SDF pour une installation artistique

  • A
  • A
Cate Blanchett dans la peau d'un SDF pour une installation artistique
@ AFP
Partagez sur :

L'actrice, qui devient tour à tour institutrice, ouvrière ou soldat, a changé d'apparence pour l'installation vidéo d'un artiste allemand. 

Cate Blanchett dans la peau d'un clochard, dans celle d'une institutrice ou d'un soldat, ça donnerait quoi ? L'actrice australienne s'est prêtée au jeu de la séance photo pour un artiste allemand, Julian Rosefeldt. Intitulée "Manifesto", l'exposition propose des vidéos de l'héroïne de Blue Jasmine à partir de ces clichés d'elle prise dans différents rôles : en ouvrier d'usine, en maître de ballet, en ingénieur ou en veuve éplorée.

Cate Blanchett dans la peau d'un SDF. Julian Rosefeldt est un plasticien connu pour ses installations vidéo "riches et méticuleusement chorégraphiées", précise le communiqué de l'exposition. "Nous nous sommes rencontrés grâce à des amis communs, et Cate Blanchett m'a dit à un moment : 'pourquoi on ne ferait pas quelque chose ensemble un jour ?' C'était un geste très généreux, de pure curiosité. Et j'ai encore du mal à croire qu'elle ait fait ça", a confié l'artiste allemand. Sur l'un des clichés dévoilé, seuls les yeux bleus de l'actrice laissent planer le doute. Mais les cheveux hirsutes, affublée d'une barbe grisonnante et d'un bonnet, la comédienne est méconnaissable et ressemble à un SDF. Le regard lui-même, plein de fatigue, est éloquent.

L'expo "Manifesto" a été présentée au MoMa de New York mercredi 18 novembre. Elle le sera en Australie, à L'Australian Center For The Moving Image (ACMI),  dès le 9 décembre.