Capitaine Phillips : un thriller hyperréaliste sur une prise d’otage

  • A
  • A
Capitaine Phillips : un thriller hyperréaliste sur une prise d’otage
L'acteur Tom Hanks dans le rôle du Capitaine Phillips à l'écran.@ Sony Pictures
Partagez sur :

Le film de Paul Greengrass retrace l’histoire vraie d'un navire américain pris en otage par des pirates somaliens, en 2009.

21043975_20130925163649009.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
Le 13 avril 2009, le capitaine du Maersk Alabama, 53 ans, est libéré, grâce à une opération de la Marine américaine au cours de laquelle trois pirates sont tués. Détenu pendant cinq jours par ses ravisseurs somaliens en plein océan Indien à bord d’un canot de sauvetage, et finalement délivré sain et sauf, le Capitaine Phillips est accueilli en héros dans son pays. C'est ce drame que paul Greengrass a décidé de mettre en scène dans son dernier film Capitaine Phillips, qui sort mercredi. 

Regardez la bande-annonce du film :

Au plus près de la réalité. La prise d’otage a lieu dès les premières minutes du film. On suit alors les négociations entre l’armée américaine et les pirates somaliens, à travers un scénario qui reste fidèle aux événements.

Le film, remarquable pour son impartialité, n’accable pas les pirates. Sans les défendre non plus, le réalisateur Paul Greengrass révèle la complexité de la confrontation entre l’équipage et les pirates. Il montre notamment que les ravisseurs sont eux-mêmes prisonniers d’un système, sous les ordres d’un chef de guerre puissant. Le Capitaine Phillips, non plus, n’est pas présenté sous les traits d’un héros. Le thriller, hyperréaliste, se rapproche ainsi beaucoup du documentaire. 

FilmHanks1024X576

"Les méchants ne sont pas juste des méchants." Tom Hanks, qui incarne à l’écran le Capitaine Phillips dit "comprendre les pirates. On se met presque de leur côté alors que pourtant, on ne devrait pas, fait-il remarquer. Ce film serait assez quelconque si les méchants étaient juste des méchants, ou si ça commençait dans un bar en Somalie avec des strip-teaseuses, de la tequila, des motos et que c’était une sorte de western…Mais dans ce film, on a une vision plus réelle, du point de vue de l’équipage de l’Alabama et aussi du point de vue des pirates".

Tom Hanks pourrait au passage décrocher un Oscar pour son rôle dans le film, selon la presse.  

Ecoutez son commentaire sur le film, dans un reportage de Mathieu Charrier :



Capitaine Phillips : thriller hyperréalistepar Europe1fr

Capitaine Phillips, de Paul Greengrass, avec Tom Hanks, Catherine Keener, Barkhad Abdi. Sortie sur les écrans : le 20 novembre.