Cannes 2018 : 50 ans après, le festival fête "2001, l'Odyssée de l'espace"

  • A
  • A
Cannes 2018 : 50 ans après, le festival fête "2001, l'Odyssée de l'espace"
@ MGM
Partagez sur :

Dans le cadre de Cannes Classics, le festival fête les 50 ans du film de Stanley Kubrick avec une projection exceptionnelle du film en 70 mm.

Un anniversaire à la mesure de l'oeuvre. Dimanche, le Festival de Cannes fête les 50 ans de 2001, l'Odyssée de l'espace, de Stanley Kubrick, avec la projection exceptionnelle d'une copie 70 mm, tirée à partir du négatif original. L'opération a été supervisée par le réalisateur Christopher Nolan, qui présentera la séance sur la Croisette, aux côtés de la fille de Stanley Kubrick et de son coproducteur, Jan Harlan. "Il s'agit d'une recréation photochimique fidèle qui n'a fait l'objet d'aucune retouche numérique, ni modification de montage", souligne la direction du festival.

Le poème métaphysique de Stanley Kubrick. 2001, l'Odyssée de l'espace a marqué des générations de spectateurs et influencé des dizaines de cinéastes. Cette oeuvre incontournable du septième art n'a jamais trouvé d'équivalent par la suite. En 1968, Stanley Kubrick proposait un film en avance sur son temps, agitant des problématiques - celle de l'intelligence artificielle par exemple - plus que jamais vivaces aujourd'hui.

Long-métrage métaphysique sur les origines de l'être humain et son devenir, 2001 s'offre au spectateur comme un poème à contempler et à interpréter. On peut tout aussi bien se pencher en détail sur les réflexions soulevées par le film, que se contenter de se perdre dans ses fulgurances visuelles. "2001 est une expérience non verbale (...)  il y a un peu moins de 40 minutes de dialogues. J’ai essayé de créer une expérience visuelle, qui contourne l’entendement et ses constructions verbales, pour pénétrer directement l’inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique", expliquait Stanley Kubrick au sujet de son film. Mille idées traversent 2001, comme autant d'énigmes à résoudre ou à laisser en suspens.


56 millions de dollars de recettes au box-office.2001 a nécessité un travail titanesque. Sur le tournage, le réalisateur s'est entouré d'une équipe technique gigantesque (plus de 100 techniciens dont des spécialistes des effets spéciaux et des décorateurs) et même de deux ingénieurs de la NASA. Le cinéaste a tourné pendant sept mois et a passé deux ans sur la post-production. Aux yeux de Stanley Kubrick, 2001 devait afficher le sceau de la vérité scientifique. De fait, aucun détail n'est laissé au hasard dans cet opéra spatial à l'allure démesurée.

Lors de sa sortie en 1968, 2001 avait reçu un accueil mitigé de la part des critiques. Mais le public, lui, avait répondu présent. Le film avait totalisé près de 57 millions de dollars de recettes au box-office mondial. En France, plus de 3,2 millions de spectateurs se presseront dans les salles obscures pour un voyage qui, 50 ans plus tard, reste toujours aussi sidérant.