"Boléro" de Ravel : des héritiers veulent freiner la procédure

  • A
  • A
Partagez sur :

Des nouveaux héritiers négocient secrètement avec la Sacem pour faire reconnaître le "Boléro" de Maurice Ravel comme une oeuvre collaborative, dans un but bien précis...

Le célèbre Boléro de Ravel devait tomber dans le domaine public le 1er mai. Mais selon Le Figaro, de nouveaux prétendants à l'héritage n'ont pas dit leur dernier mot. Car le crescendo le plus célèbre du monde rapporte une somme colossale en droits d'auteur aux descendants du compositeur français. 

Le quotidien indique que ces héritiers négocient secrètement avec la Sacem pour que le Boléro soit désormais reconnu comme une oeuvre collaborative. En ajoutant un co-auteur, le chef-d'oeuvre ne tombera dans le domaine public que dans 20 ans, garantissant aux héritiers d'énormes revenus, "20 millions", selon Le Figaro.

La Sacem aurait rejeté cette requête le 29 avril. Les héritiers pourraient malgré tout porter l'affaire devant les tribunaux.