Benoît Poelvoorde : "On a tous Dieu en nous"

  • A
  • A
Partagez sur :

Benoît Poelvoorde est à l'affiche du "Tout Nouveau Testament", de Jaco Van Dormael. Invité de la matinale, l'acteur revient sur son rapport à la foi et sur le film, dont Europe 1 est partenaire. 

Dans Le Tout nouveau Testament, de Jaco Van Dormael, Dieu traîne toute la journée en peignoir,  n'hésite pas à hurler sur sa femme ou sa fille et s'amuse de la misère du monde. A l'écran, le personnage est brillamment campé par Benoît Poelvoorde. Rires démoniaques, méchanceté, goût pour la tyrannie et mauvaise foi, l'acteur excelle dans le rôle. Invité d'Europe 1, Benoît Poelvoorde est revenu sur son rapport à la foi et sur le film, dans lequel il côtoie Catherine Deneuve, François Damiens et Yolande Moreau.

"Je suis croyant, j'ai la foi", confie à Europe 1 l'acteur belge qui tient à "rassurer tout le monde", en précisant : "Je ne crois pas  en un barbu, une représentation, une icône ou quoi que ce soit". Benoît Poelvoorde, qui pense "qu'on a tous Dieu en nous", se voit surtout comme "un humaniste" et confie avoir la "foi en quelque chose de plus grand" que l'existence humaine, très courte et très mesquine à ses yeux. Reste que Benoît Poelvoorde adore par-dessus tout "l'art religieux, toutes religions confondues".


Benoît Poelvoorde : "Je ne crois pas en un...par Europe1fr

Le film de Jaco Van Dormael peut-il choquer ou déranger ? Pas du tout, répond l'acteur. "Sinon, je ne l'aurais pas fait". Le réalisateur "ne dénigre rien du tout mais propose autre chose", assure  Benoît Poelvoorde qui revient sur le scénario original du Tout Nouveau Testament : "Jaco Van Dormael imagine que Jésus ait pu avoir une sœur et que cette sœur descende sur Terre et réécrive le Testament". Le scénario "couillu", selon l'acteur, a d'ailleurs été refusé par "pas mal de télévisions en France".  

"Pourquoi Jésus ne serait pas chauve ?" "L'icône est différente pour chacun. (…) A partir du moment où on ne savait pas écrire, il a fallu donner des images", précise Benoît Poelvoorde, qui prend l'exemple du catholicisme : "On n'a jamais dessiné un Jésus chauve. Et pourquoi Jésus ne serait pas chauve?", s'interroge l'acteur avant de l'imaginer, s'inquiétant de sa chute de cheveux.


Benoît Poelvoorde : "Pourquoi Jésus ne serait...par Europe1fr

On peut parler de toutes les religions tant que le ton est respectueux et bienveillant explique Benoît Poelvoorde. Pour l'acteur, le même film aurait très bien pu être fait sur le Coran ou la Torah. "Dans ce film, il n'y a rien qui soit de l'ordre du blasphème", assure-t-il.