"Belmondo par Belmondo" : quand le fils filme son père

  • A
  • A
"Belmondo par Belmondo" : quand le fils filme son père
@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Jean-Paul Belmondo a accepté de revenir sur sa mythique carrière cinématographique devant la caméra de son fils. 

Dans Belmondo par Belmondo, Paul Belmondo raconte Jean-Paul. Dans ce film présenté mardi à Lyon à l'occasion du festival Lumière, père et fils sont retournés ensemble sur les lieux de tournage qui ont marqué la carrière de l'acteur mythique de 82 ans. Invité du festival lundi, sa seule présence a déclenché l'ovation de 5.000 spectateurs.

"J'ai accepté, parce que c'était Paul". L'acteur s'est réjoui d'avoir participé au projet. "Ça me fait plaisir, parce que j'ai fait son premier film", confie Jean-Paul Belmondo à Europe 1. L'acteur explique avoir "refusé (ce genre de projet) à plusieurs" reprises parce qu'il "ne voulait pas qu'on parle de lui". Mais quand son propre fils le lui a demandé, il a accepté tout de suite, "parce que c'était Paul", confie-t-il.

"C'est son film". Comment est née l'idée de ce film ? "Justement parce que je m'étais rendu compte d'abord que les gens me demandaient toujours de ses nouvelles, avaient envie de savoir comment il allait", raconte le réalisateur de Belmondo par Belmondo, évoquant son père. "Et puis en même temps, j'étais assez frustré parce que dans tous les documentaires que j'avais vu sur lui, il ne parlait pas, n'intervenait pas…" Paul Belmondo trouvait au contraire que "c'était important" que ce soit son père "qui intervienne", que ce soit même "son film", que ce soit "son choix" et "les images qu'il veut montrer de sa vie". 

Jean-Paul Belmondo, dit 'Bébel' regard malicieux et grand charisme, a eu une carrière extrêmement riche, alternant films populaires et films d'art et d'essai. Il est surtout devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français après avoir tourné avec les plus grands réalisateurs, d'Alain Resnais à Louis Malle en passant par Jean-Luc Godard ou Claude Chabrol. De ses films, devenus des classiques, on retient notamment Le Professionnel, Borsalino, À bout de souffle, L'Homme de Rio, Le Magnifique, Un singe en hiver ou encore Pierrot le fou.

On ne connaît pas encore la date de sortie du film.