BD : On Désire un Soldat sauvage accompagné d'un Loup en slip

  • A
  • A
BD : On Désire un Soldat sauvage accompagné d'un Loup en slip
Partagez sur :

Au programme ce mois-ci, l'ultime BD sur la grande guerre de Jacques Tardi, une plongée dans l'Angleterre victorienne ou encore une BD consacrée à Magritte. Bullez !

Chaque mois, Mathieu Charrier, spécialiste BD d'Europe 1, vous offre une plongée dans l'univers du Neuvième art à travers les dernières bande-dessinées publiées. Pour ce premier épisode, notre journaliste s'est focalisé sur sept BD, allant de Marc-Antoine Mathieu à Tardi en passant par... Magritte ! Oui, oui, le peintre.

Otto, l'homme réécrit

De Marc-Antoine Mathieu, chez Delcourt

BD marc antoine Mathieu

Synopsis de l'éditeur : Otto Spiegel, artiste performeur reconnu, est sur le point de perdre ses repères quand le destin lui  offre l’occasion unique de lire le détail de sa vie de sa conception jusqu’à ses 7 ans. S’ensuit une plongée vertigineuse dans le processus qui génère l’individualité d’un homme. Avec ce récit érudit et troublant, Marc-Antoine Mathieu questionne par la raison nos certitudes les plus profondes.

Des contrastes saisissants, un récit dérangeant

Notre avis : Marc-Antoine Mathieu est un grand spécialiste de la mise en abyme, à travers ses scénarii et ses dessins. Cette fois, il se pose une question essentielle : d'où vient-on ? Qu'est ce qui nous a forgé pendant les premières années de notre vie ? Car finalement, on a assez peu de souvenirs de notre toute jeune enfance. Son héros se retrouve donc à hériter d'une malle à la mort de ses parents, dans laquelle sont consignés tous ses souvenirs de 0 à 7 ans. C'est vertigineux. Car on aime bien réécrire ou repenser son enfance, mais il est là confronté à la dure réalité. Une nouvelle fois, ce qui marque dans cette BD, c'est le dessin : les jeux de plans, de miroirs, accentués par le noir et blanc. Les contrastes sont saisissants. Le récit dérangeant nous interroge forcément sur nous mêmes.

Le temps des sauvages

Sebastien Goethals, chez Futuropolis

bd le temps des sauvages

Synopsis de l'éditeur : "Au début, il n’y avait rien […]. Rien d’autre que le rien, mais bon, le rien, c’était déjà pas mal. Le rien, ça laisse quand même des perspectives." Martine Laverdure, caissière, était trop lente. L’entreprise l’a liquidée. Elle est morte. Ses fils lui rendront justice, même si la vie les avait distanciés d’elle. Blanc, Brun, Gris et Noir, quatre jeunes loups d’une extrême sauvagerie, surentraînés et prêts à tout pour se faire une place au soleil, se mettent en quête de punir le ou les responsables de sa mort. L’affrontement entre la grande distribution et les loups solitaires est inévitable. Le monde est violent. L’espérance de vie en banlieue est fragile. C’est le temps des sauvages.

Violent mais jouissif !

Notre avis : On aime les BD sociales. Mais quand en plus elles se déroulent dans un monde futuriste avec un zeste de science-fiction, c'est un vrai bonheur. Alors certes, le scénario est tiré d'un roman, mais l'adaptation est particulièrement réussie. Il y est question du monde du travail, de génétique, de famille... Le tout sur fond de polar. Car dans ce monde là, on choisit les gènes que l'on veut donner à ses enfants pendant sa grossesse. Alors quand Martine est morte de la faute de son employeur, ses enfants loups garous vont chercher à la venger. Violent mais jouissif ! Une BD d'anticipation ?

Le dernier assaut

Tardi et Dominique Grange, chez Casterman

bd tardi

Synopsis de l'éditeur : Des deux côtés, des hommes à bout de force, enfouis dans les tombes qu'ils ont creusés à leur usage, s'appliquent méthodiquement à s'entretuer... Il n'y a pas pire guerre qu'une guerre de position qui s'éternise !

Difficile de ne pas voir Tardi chez Broutille

Notre avis : On connait et on aime Tardi, pas besoin de présenter son oeuvre sur la grande guerre. Il y met ici un point final, à travers les aventures d'un brancardier au coeur du chaos. Broutille, c'est son nom, est même obligé d'achever un blessé pour ne pas se faire repérer. Difficile de ne pas y voir Jacques Tardi lui-même, au milieu de cette Histoire qui a tant pesée dans sa vie. Mais l'originalité cette fois, c'est surtout l'album CD qui accompagne l'album BD. 12 titres de Dominique Grange, la compagne de Jacques Tardi, qui donne le tempo de la lecture, et offre une bande-son qui nous plonge encore plus dans l'horreur et la rage.

Monsieur Desire ?

Hubert et Virginie Augustin, chez Glénat

bd monsieur desire

Synopsis de l'éditeur : Dans l’Angleterre victorienne, Lisbeth, une domestique plutôt discrète, vient d’entrer au service d’Édouard, un noble irritant de suffisance, provocateur et blasé. Habitué à choquer son entourage par le récit de ses frasques, ce jeune dandy découvre en sa nouvelle servante quelqu’un de moins docile et impressionnable qu’il ne le croyait. Face à ses piques, celle-ci reste imperturbable, ne répondant que par un regard empreint de compassion sincère. Entre les deux, malgré leurs disparités sociales, une étrange complicité va naître au gré de joutes verbales plus ou moins intenses. De servante, Lisbeth va devenir confidente, en dépit des règles régissant la maisonnée, provoquant quelques jalousies chez les autres domestiques…

Le dessin, une réussite totale !

Notre avis : Cette plongée dans l'Angleterre du milieu du XIXe siècle est un vrai bonheur. Les scénarios d'Hubert sont toujours aussi séduisant. Il y est question de l'existence, de sexe, d'amour, de rapports sociaux... On y retrouve des traits de certains personnages d'Oscar Wilde. Quand au dessin, cette fois c'est Virginie Augustin qui s'y colle pour une réussite totale. Les décors sont réalistes, mais avec des personnages très "bd", assez caricaturaux. Du coup on s'y attache, et ça donne encore plus de force au récit. En résumé une BD sur la lutte des classes, encore et toujours d'actualité.


Chronosquad 01. Lune de miel à l'âge du bronze

De Panaccione et Albertini, chez Delcourt

bd chronosquad

Synopsis de l'éditeur : Bloch vient de recevoir l’appel de sa vie : il va enfin intégrer la mythique Chronosquad pour une mission en Égypte antique ! Une banale fugue d’adolescents d’un centre de vacances que l’expérience de ses coéquipiers, Penn et Beylogu, devrait permettre de résoudre rapidement. Mais ce qui se présentait comme une balade temporelle de santé se transforme bientôt pour Bloch en voyage initiatique…

Montez dans cette navette qui file vers le passé

Notre avis : Attention, vous allez être frustré. Car cette Bd est la première d'une série d'au moins 4 tomes. Et inutile de vous dire que quand on referme l'album, on n'est plus qu'impatient d'ouvrir le suivant. Car certes, le thème du voyage dans le temps a déjà été beaucoup traité en BD, mais Panaccione et Albertini y apportent leur modernité, en y ajoutant des touches de polar et de science-fiction. Sans oublier la pointe d'humour qui a fait le succès des BD de Panaccione. Les dessins sont brossés, sans entrer trop dans les détails, mais l'univers est posé. Montez dans la navette qui file vers le passé !...


Le loup en slip Tome 1

De Lupano, Itoïz et Cauuet, Chez Dargaud

bd le loup en slip

Synopsis de l'éditeur : Le loup terrorise la forêt et ses habitants qui vivent continuellement dans la peur de se faire croquer les fesses. Jusqu'au jour où le loup descend dans la forêt... Méconnaissable ! Le loup ne fait plus peur du tout, il n'a plus le regard fou ni les poils dressés ! Mais comment vivre sans la peur, quand la peur est devenue l'unique moteur ?

Un album familial, ambiance Muppet Show

Notre avis : Non le loup en slip n'est pas qu'une histoire pour enfants. Lupano et Cauuet est le duo qui nous a emballé avec sa série des Vieux Fourneaux (dont il y a une petite référence dans l'album). Alors forcément, quand on recoit leur nouvelle BD, on se jette dessus. Le graphisme est effectivement plus destiné aux enfants. Mais derrière l'histoire de loup, les adultes aussi vont se marrer. Il y a notamment des références à l'actualité, au terrorisme par exemple. En résumé un album familial, ambiance Muppet Show.


Magritte - Ceci n'est pas une biographie

De Campi et Zabus - Chez Le Lombard

bd magritte

Synopsis de l'éditeur : Charles Singullier est un employé ordinaire qui, pour une fois, se permet une petite originalité : il s'achète un chapeau melon au marché aux puces des Marolles à Bruxelles. Une fois le chapeau posé sur la tête, rien ne sera plus pareil pour Charles : il est victime d'hallucinations issues de l'oeuvre de Magritte. Et plus moyen d'enlever ce chapeau sauf s'il perce le mystère des tableaux de Magritte !

Attention, "ceci n'est pas une biographie"

Notre avis : Une BD amusante et surprenante. Au début, on croit effectivement à une énième biographie en BD, c'est à la mode, même si le sous-titre précise justement "Ceci n'est pas une biographie". Et on découvre en fait un héros très austère, que l'art va interroger. il va se questionner sur le sens des morts, des images, et sur son propre caractère, à travers l'oeuvre de Magritte. L'auteur au passage critique justement le peintre qui selon lui s'est un peu reposé sur ses lauriers une fois le succès acquis. Mention spéciale au coup de pinceau de Campi, très beau.