B.B. King est bien mort de causes naturelles

  • A
  • A
B.B. King est bien mort de causes naturelles
@ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

Une autopsie a été pratiquée après les soupçons d'empoisonnement proférés par deux de ses filles. L'enquête a révélé que la star avait succombé notamment aux conséquences de la maladie d'Alzheimer.

B.B. King, décédé le 14 mai à Las Vegas à 89 ans, est bien mort de causes naturelles. C'est ce qu'a révélé une autopsie du corps de la légende du blues écartant ainsi les accusations d'empoisonnement proférées par deux de ses filles. Karen Williams et Patty King, avaient en effet affirmé que leur père avait été empoisonné par son manager, Laverne Toney, et son assistant personnel. Mais l'autopsie a levé les doutes. Le bureau du médecin légiste de l'Etat du Nevada, dans l'ouest des Etats-Unis, a précisé dans un communiqué, mardi, que le guitariste avait succombé notamment aux conséquences de la maladie d'Alzheimer. B.B. King souffrait depuis quelques mois de graves problèmes de santé, de problèmes aux artères coronaires, de défaillance cardiaque, d'hypertension, de diabète et d'une maladie cérébrovasculaire.

Tourner la page ? "A ce stade, nous pouvons dire avec confiance que M. King est mort de causes naturelles", a affirmé John Fudenberg, médecin légiste du comté de Clark, cité dans le communiqué, espérant que cette "conclusion permette de tourner la page". La police de Las Vegas avait fait savoir, fin mai, qu'aucune enquête ne serait lancée, à moins que le coroner du comté de Clark (un fonctionnaire chargé d'enquêter sur les circonstances d'un décès brutal) ne détermine éventuellement que la mort de King n'était pas due à des causes naturelles. L'enquête a donc tranché.