Avignon : une centaine d'intermittents manifestent

  • A
  • A
Avignon : une centaine d'intermittents manifestent
Les intermittents ont investi le village du festival "off", lundi 7 juillet.@ Diane Shenouda
Partagez sur :

AVIGNON -  Une centaine d'intermittents occupaient en fin d'après-midi le village du festival "off", exigeant de "vraies négociations". 

L'info. Début des perturbations pour le festival d'Avignon ?  Une centaine d'intermittents occupaient en fin d'après-midi le village du festival "off", organisé en marge du festival officiel (le "in").

Ces intermittents brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "Non à l'accord scélérat sur l'assurance chômage Inacceptable. Pour de vraies négociations. Étudiez nos propositions". Des affiches aux slogans "Qui abuse ? Qui est privilégie ?" étaient également brandies. Cette occupation des lieux avait lieu lors d'une réunion entre les compagnies du "off" pour discuter du mouvement de grève.

98% des compagnies contre la grève. Seules une centaine de compagnies du "Off", sur plus d'un millier participant au plus grand rassemblement théâtral de l'année, étaient en effet en grève lundi, selon un décompte à la mi-journée de la CIP. L'association qui organise le "Off" avait consulté les compagnies il y a deux semaines. Celles-ci s'étaient massivement prononcées contre la grève: "sur 877 réponses, 98% des compagnies" avaient dit qu'elles joueraient, selon son président Greg Germain.

"Se tirer un balle dans le pied". Les troupes du "Off" viennent à Avignon non seulement pour rencontrer le public mais aussi pour vendre leurs spectacles aux centaines de professionnels venus faire leur marché: directeurs de théâtres et de maisons de la culture, comités d'entreprise, etc.."Faire grève reviendrait à se tirer un balle dans le pied", avait averti Greg Germain, lors de l'ouverture de la manifestation vendredi.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

AVIGNON - Les intermittents manifestent devant la préfecture

FESTIVAL - Après la grève, le Festival d'Avignon ouvre enfin