Aurélie Filippetti : "Le 'passe culture' est une fausse bonne idée"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans "Bonjour la France", sur Europe 1, l'ancienne ministre de la Culture évoque le projet du "passe culture", qui verra le jour au mois de septembre 2018.

INTERVIEW

C'est désormais officiel. Le "passe culture" verra le jour en septembre 2018Françoise Nyssen, l'a confirmé lundi dans un entretien au Monde. Interrogée dans Bonjour la France, sur Europe 1, l'ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti déplore cette mesure, qui prévoit la mise en place d'une "application géolocalisée pour mobile, créditée de 500 euros par l'État pour les jeunes de 18 ans, mais téléchargeable par tous".

La question des pratiques culturelles. "Nous partageons tous l'idée de rendre plus accessible la culture pour les jeunes", souligne Aurélie Filippetti, "mais le 'passe culture' est une fausse bonne idée". Pour l'ancienne ministre, cela ne résout pas le fond du problème. "Ce n'est pas le 'passe culture' qui va faire baisser le prix des places de cinéma ou de théâtre. Et ce n'est pas le 'passe culture' qui va permettre à des jeunes, qui sont éloignés aujourd'hui des pratiques culturelles, d'y avoir accès", explique la femme politique.

500 euros, mais vers quels acteurs de la culture ? Aurélie Filippetti estime qu'aujourd'hui, "la question majeure est celle de l'éducation artistique et culturelle". "On ne peut pas dire à un jeune : 'je vais te donner 500 euros et tu vas aller au théâtre'. Si ses parents ne l'emmènent pas au théâtre, il n'aura pas le réflexe, il n'aura pas l'envie d'aller découvrir ce nouvel univers", affirme l'ancienne ministre. Elle indique aussi qu'il existe à l'heure actuelle un flou, concernant l'orientation et l'organisation de ce crédit de 500 euros, "pour éviter par exemple qu'on finance de l'achat sur Amazon, Apple, ces fameuses Gafa, qui pratiquent l'évasion fiscale à grande échelle".