Audrey Tautou : "On se réalise autrement que seulement par la maternité"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'actrice joue une mère de famille nombreuse dans le film Eternité. Un rôle fort qu'elle a attendu pour revenir sur grand écran, à désormais 40 ans.

Elle est l’héroïne principale d'Éternité, qui sort en salles le 7 septembre. Dans ce film, une fresque sur l'amour maternel, Audrey Tautou campe Valentine, mère de huit enfants. La comédienne était invitée dans l'émission C'est arrivé demain, dimanche sur Europe 1.

Un personnage de 17 à 85 ans. Au début de ce film où elle partage l'affiche avec Mélanie Laurent, Bérénice Béjo et Jérémie Rénier, le personnage d'Audrey Tautou a 17 ans et est fiancé. A la fin, elle en a 85. Entre ces deux âges, "c'est l'histoire d'une mère dévouée à ses enfants et qui va voir une partie des gens qu'elle aime partir sous ses yeux sans pouvoir les retenir. C'est une vie courageuse, douloureuse, mais aussi pleine d'espoir car malgré les deuils, la vie continue inexorablement", commente l'actrice. En jouant toute une existence, la comédienne de 40 ans a dû faire face à tous les âges. "C'est ce qui m'a plu. C'était quelque chose de complètement nouveau. C'est très amusant mais je n'ai pas de coquetterie à me voir vieillir, au cinéma en tout cas."

Entendu sur Europe 1
Je commence beaucoup de trucs et j'en finis très peu

"Les femmes supportent encore" beaucoup. La particularité de ce film "unique" est qu'il est peuplé d'enfants et de bébés. "Il y a 28 personnages qui sont joués par 130 acteurs". Ce qui impliquait que tous les jours, de nouveaux jeunes "avec des caractères très différents" jouaient à ses côtés. "Il faut s'adapter, devenir une mère éphémère." L'actrice explique s'être très tôt souciée des enfants et même avoir songé à faire de la pédopsychiatrie. "Ce sont des petits êtres qui m’intéressent beaucoup. On me dit souvent que je ferais une excellente baby-sitter". Le film permet aussi de montrer ce qu'a pu être la condition féminine. Il "rappelle ce que les femmes pouvaient vivre", bien que le milieu du film soit très bourgeois. "Les femmes supportent beaucoup, supportent encore, mais on a plus de liberté, d'indépendance, et on se réalise, Dieu merci, autrement que seulement par la maternité."

Ce rôle, dont elle se dit très "fière", est le premier après une pause de deux ans. "Je ne les ai pas vu passer. Je voyage, j'écris, je suis passionnée de photos, donc j'ai fait mes petits projets personnels. Je commence beaucoup de trucs et j'en finis très peu. Je manquais de confiance en moi, mais je suis en train de le soigner parce que j'en ai ras-le-bol." 

>> Éternité. Sortie en salles le 7 septembre, un film Europe 1.