Arrête ton cinéma : un univers impitoyable

  • A
  • A
Arrête ton cinéma : un univers impitoyable
Partagez sur :

Diane Kurys, réalisatrice du mythique Diabolo Menthe, s’attaque à l’adaptation du roman C’est le métier qui rentre écrit par Sylvie Testud. Une comédie déjantée sur l'univers du cinéma.

Du roman au grand écran – Diane Kurys, réalisatrice du mythique Diabolo Menthe, s’attaque à l’adaptation du roman C’est le métier qui rentre écrit par Sylvie Testud  et inspiré de ses déconvenues à monter un projet de film personnel. Qui de mieux donc que l’auteure elle-même pour y incarner le premier rôle ?

Et pourtant, l’exercice était loin d’être aisé pour la réalisatrice et la comédienne. Il a fallu à Sylvie Testud laisser à une autre qu’elle l’adaptation de son roman. Et si elle avait un temps songé à le porter elle-même à l’écran, elle s’est aperçue « qu’avec l’écriture du bouquin elle était allée au bout de sa démarche ». Aussi quand Diane Kurys, qui lui avait déjà confié le premier rôle dans Sagan, l’a appelé pour lui proposer de l’adapter cela lui a paru « naturel et évident ». De son côté, Diane Kurys, devait livrer sa propre vision du roman tout en y mettant en scène son auteur. Un exercice périlleux pour la réalisatrice et un défi pour l’actrice de jouer sa propre histoire. Pari réussi pour les deux.

Sybille (Sylvie Testud) est une actrice à succès qui décide de se lancer dans l’écriture de son premier film. Entre les aléas du casting, les réécritures de scénario et les problèmes de financement, l’entreprise aux côtés de ses deux productrices déjantées Brigitte (Josiane Balasko) et Ingrid (Zabou Breitman) va vite tourner au vinaigre.



De l’autodérision – Un film sur l’univers du cinéma dans ce qu’il a d’absurde, de personnalités fantasques et d’actrices capricieuses. Arrête ton cinéma ne se prend pas au sérieux et par son autodérision résiste à la tendance du cinéma qui se regarde le nombril.  Un mot d’ailleurs revient souvent à la bouche de sa réalisatrice pour qualifier le film : « clownesque ». Il faut dire, qu’aidée par ses actrices, elle avait à cœur de pousser les situations et les personnalités à leurs extrêmes.  Au milieu des productrices explosives et excessives, Sylvie Testud, en réalisatrice dépassée, et Fred Testot, en mari ancré dans la réalité, permettent cependant d’éviter l’overdose de situations cocasses.

Arrête ton cinéma sortira le 13 janvier 2016, en partenariat avec Europe 1.