Arhab et Laborde poussés à démissionner de France Télé

  • A
  • A
Arhab et Laborde poussés à démissionner de France Télé
Partagez sur :

Trois magazines télé demandent que les deux membres du CSA, encore sous contrat avec France Télévisions, démissionnent du groupe.

Rachid Arhab et Françoise Laborde, démission ! C’est l’appel que lancent trois magazines télé, Télé Poche, Télé Star et Télé 7 Jours, dans un éditorial commun à paraître lundi. D’après une information exclusive de Jean-Marc Morandini, ces magazines souhaitent que les deux journalistes, actuellement membres du CSA, démissionnent de France Télévisions, groupe avec lequel ils sont toujours en contrat sans toutefois toucher leur salaire.

Un lien incompatible avec les règles déontologiques du CSA, selon le directeur de la rédaction de Télé 7 Jours, Thierry Moreau, invité du Grand direct des médias sur Europe 1. Un mélange des genres qui, selon lui, pourrait rendre contestables certaines décisions du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Rachid Arhab, invité d’Europe 1 le 13 octobre dernier, avait indiqué qu’il ne démissionnerait pas de France Télévisions, car ce type de détachement était autorisé par le groupe au moment où il a intégré le CSA, en janvier 2007. Mis en disponibilité, il avait indiqué ne plus avoir de carte de presse, et considérer que "les barrières pour protéger et garantir l’indépendance semblent assez précises dans les textes".

Pourtant, la politique des détachements chez France Télévisions appartient désormais au passé. Interrogé par le Point en octobre dernier, Damien Cuier, directeur général de France Télévisions, avait révélé que cette pratique était révolue depuis mars 2009. "Nous refusons désormais toute demande de détachement, car les retours dans l'entreprise sont devenus trop compliqués à gérer", avait-il indiqué. Reste à savoir si Rachid Arhab et Françoise Laborde bénéficieront longtemps d’un tel régime de faveur.