Après Koons, des architectes à Versailles

  • A
  • A
Après Koons, des architectes à Versailles
Partagez sur :

Après le homard de Jeff Koons, le plasticien français Xavier Veilhan prend la suite à Versailles, du 13 septembre au 13 décembre.

Après le kitsch de l'Américain Jeff Koons, le château de Versailles devient le terrain de jeu du platiscien français Xavier Veilhan. Les oeuvres en cours de réalisation ont été révélées à la presse jeudi.

Ainsi, un attelage de chevaux violets, lancé à pleine vitesse, accueillera le visiteur dans la cour d'honneur à partir du 13 septembre. A côté, une femme nue, mètre-étalon humain du monument, voisinera avec le gisant de 4,50 m de long du cosmonaute soviétique Youri Gagarine, "le premier à avoir vu la terre comme un objet", dit l'artiste.

Une suite de neuf socles de 2,35 de haut, supportera les statues de onze architectes contemporains, dont Jean Nouvel, Renzo Piano, Claude Parent ou le duo Lacaton-Vassal. Ils conduiront le visiteur vers les jardins, qui accueilleront une lune en anamorphose et un jet d'eau de 100 m de haut, fonctionnant par intermittences.

A l'intérieur, Xavier Veilhan a choisi de ne présenter qu'un mobile et une "machine" à projeter des images pour être présent aussi dans le château mais avec une certaine douceur".

Le budget de l'exposition s'élève à 1,4 million d'euros. Jean-Jacques Aillagon, président de l'établissement public, a rappelé que Versailles était "une maison vivante", ironisant sur les "détracteurs qui auront été les meilleurs promoteurs" de l'exposition Jeff Koons.

"Veilhan Versailles"au château de Versailles, du 13 septembre au 13 décembre 2009.