Anaïs Demoustier : "Le cinéma est ma vie, une chance arrivée jeune"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'actrice de 29 ans a déjà tourné dans plus de trente films aux côtés des plus grands. Elle prête sa voix à une jeune fille sans mains, dans un film d'animation inspiré d'une œuvre des frères Grimm.

INTERVIEW

Le "rôle" est cruel mais délicat. Anaïs Demoustier est la voix de La jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach, un film d'animation inspiré d'un conte de Grimm où un meunier vend sa fille contre une rivière d'or. Dans ce pacte avec le diable, il va être oblige de lui trancher les mains. L'actrice était l'invitée d'Un dimanche de cinéma pour évoquer ce film poétique à découvrir dans les salles dès le 14 décembre.

"Vibrations". La comédienne s'est vue proposer le rôle il y a deux ans. "C'est un travail de longue haleine de faire un film d'animation. Quand Sébastien Laudenbach m'a envoyé un mail avec la description du projet et quelques dessins, j'ai été totalement séduite par la délicatesse du trait. Il y a quelque chose d'un peu japonais. Ça ressemble à de l'encre de Chine. Ça suscite beaucoup d'imaginaire et c'est très beau. J'ai jamais vu un film d'animation qui a autant de vibrations", souligne l'actrice. "Quand on regarde le film, on perçoit les respirations des personnages. Le jeu était assez proche du jeu au cinéma", même en n'apparaissant pas à l'écran.

"Isabelle Huppert est la première mère que j'ai eue au cinéma". L'actrice avait déjà prêté sa voix à un personnage de renard dans Loulou l'incroyable secret. "J'avais dû transformer ma voix. Dans La jeune fille sans mains, le travail était plus subtil." A 29 ans, l'actrice affiche déjà une filmographie de plus de 30 réalisations. "Le cinéma est ma vie. C'est une chance qui est arrivée jeune. Mon premier grand rôle, c'était à 13 ans avec Michael Haneke. Ma vie est forcément empreinte de cette découverte et il faut continuer." Dans ce premier film, Isabelle Huppert jouait la mère d'Anaïs Demoustier. "Il y a quelque chose de spécial avec elle. C'est la première mère que j'ai eue au cinéma. C'est la première actrice que j'ai vu travailler de très près." L'actrice pourrait bien prendre le même chemin que son modèle avec ses choix précis.