Amy Winehouse atteinte "sans doute" d'un syndrome neurologique, selon sa mère

  • A
  • A
Amy Winehouse atteinte "sans doute" d'un syndrome neurologique, selon sa mère
@ CARL DE SOUZA / AFP
Partagez sur :

Dans une interview accordée au magazine People, Janis Winehouse avance que sa fille "avait sans doute le syndrome de Gilles de la Tourette"

Elle en avait déjà dit beaucoup dans ses mémoires Loving Amy, parues en anglais en septembre dernier et prévues en France le 12 janvier prochain. Mais elle a décidé d'en livrer un peu plus dans une interview accordée le 1er janvier au magazine People. La mère de la chanteuse Amy Winehouse, morte en 2011 à l'âge de 27 ans, est revenue sur la fin dramatique de sa fille qui souffrait peut-être "du syndrome de Gilles de la Tourette". 

Elle "injuriait à tout bout de champ". Janis Winehouse, 60 ans, avance que sa fille, chanteuse adulée de son vivant, "avait sans doute le syndrome de Gilles de la Tourette". Cette maladie qui atteint les neurones entraîne des tics verbaux mais aussi des crises de langage. La mère d'Amy se souvient ainsi que sa fille injuriait "à tout bout de champ et de manière incontrôlable". 

"Démunie". Concernant la lente plongée de sa fille dans la dépendance à l'alcool et la drogue, Janis Winehouse le reconnaît, elle était "démunie". "Vous voulez être là mais vous êtes limité sur ce que vous pouvez faire", explique-t-elle. Et d'ajouter : "j'étais toujours là pour elle, je l'écoutais, elle pouvait me téléphoner et nous pouvions parler".

Pas de regrets. Fragilisée par la drogue, l'interprète de Rehabest morte d'une overdose d'alcool. Trois ans après, Janis Winehouse confie au média britannique ne pas avoir de regrets : "je n'aurais rien pu faire de différent, elle n'était plus la Amy que je connaissais et que j'avais élevée et c'était horrible". "Fondamentalement, c'est l'addiction qui l'a changée".