Aides à la création audiovisuelle : 2013, un grand cru

  • A
  • A
Aides à la création audiovisuelle : 2013, un grand cru
Partagez sur :

RECORD - L'ensemble des aides allouées par le Centre national du cinéma a atteint un niveau record.

Les chiffres de l’étude annuelle du Centre national du cinéma (CNC) sont tombés. Les aides allouées par le CNC à la création et la production audiovisuelles atteignent des records en 2013, avec une progression dans tous les genres de programmes.

Un niveau jamais atteint. Les aides se sont élevées à près de 264 millions d'euros l'an dernier. Elles accusent une hausse de 7,5%. Un record.

+ 7,3% pour les documentaires. Dans le détail, au sein des aides à la production et la préparation, l'aide au documentaire a progressé de plus de 7% à 96,8 millions d'euros, celle de la fiction de près de 7% à 81,5 millions, celle de l'animation de 6,5% à 42,7 millions et celle du spectacle vivant à plus de 8% à 28,8 millions.

Phase haute. "Nous sommes dans une phase haute de la production d'œuvres. C'est une bonne chose. Malgré un contexte de crise, les diffuseurs, surtout historiques, continuent d'investir fortement dans la création", a souligné la présidente du CNC Frédérique Bredin.

Mauvais point pour les chaînes privées de la TNT. Elles ont peu investi. Leurs apports ont reculé de 11,6% à 27,95 millions d'euros. Elles ont apporté seulement 3% des apports globaux (pour 4% en 2012), alors qu'elles représentent 33% du marché publicitaire.Les apports des chaînes historiques, au contraire, ont progressé de près de 8% à 760,99 millions d'euros. "Les nouvelles chaînes de la TNT n'ont pas pris le relais du soutien à la création. Elles ont très peu investi et leurs commandes baissent", a souligné Frédérique Bredin.