Agatha Christie victime d’Internet

  • A
  • A
Agatha Christie victime d’Internet
@ DR
Partagez sur :

Le site Wikipedia a révélé l’intrigue de sa pièce La Souricière, secret gardé depuis 60 ans.

Depuis 1952, le dénouement de la pièce d’Agatha Christie La Souricière était le secret le mieux gardé du monde du théâtre londonien. Mais Internet vient d’avoir raison de la reine du suspens, comme l'a relevé jeudi Guy Birenbaum dans sa chronique Deux minutes net.

L’indiscret Wikipedia

Le site Wikipedia a en effet indiqué sur la fiche de la pièce le nom du meurtrier. Shocking pour les nombreux spectateurs, qui depuis presque 60 ans, s’engageaient à chaque fin de représentation à ne pas dévoiler l’intrigue, selon les vœux de l’auteure.

Wikipedia avait publié le nom du coupable depuis quelques temps, mais précédé d’un avertissement. Ce dernier a depuis été enlevé, provoquant la colère des fans d’Agatha Christie. "C'est une institution", s’insurge Pam au micro d’Europe 1, venue de Birmingham pour assister au spectacle. "Je trouve incroyable que quelqu'un ait vendu la mèche".

Le petit-fils de l’écrivaine n'apprécie pas non plus ces internautes peu scrupuleux. D'autant plus que, pour ses neuf ans, sa grand-mère lui avait fait cadeau des droits d'auteur de la pièce à succès, qui risquent de s’amoindrir maintenant que le secret est dévoilé.

Une pièce aux multiples records

Si en France Agatha Christie est plus connue pour ses romans policiers que pour ses pièces de théâtre, La Souricière est une véritable institution à Londres. Jouée quasiment tous les soirs depuis sa création en 1952, elle totalise aujourd’hui plus de 23.000 représentations. Ce qui en fait la pièce la plus donnée au monde, une performance certifiée par le Guinness Book des records..