Adele à Bercy : une drôle de diva en communion avec son public

  • A
  • A
Adele à Bercy : une drôle de diva en communion avec son public
Adele.@ JUSTIN TALLIS / AFP
Partagez sur :

La chanteuse anglaise s'est produit jeudi soir sur la scène de l'Accor Hôtels Arena. Elle y chantera à nouveau vendredi soir.

"Ma musique est plutôt triste, ronchonne", a prévenu Adele au début de son concert à Bercy jeudi soir, avant d’enchaîner sur deux heures de chansons mélancoliques, de communion avec son public et d'humour anglais. La chanteuse sera de nouveau sur la scène parisienne vendredi soir, en concurrence directe avec le France-Roumanie de l'Euro de foot.

Au milieu du public. De Hello à Rolling in the deep, la diva de 28 ans a conquis, avec sa pop au puissant goût de soul, les chanceux qui avaient réussi à obtenir un siège à l'Accor Hôtel Arena. Les places s'étaient arrachées en quelques minutes après leur mise en vente, fin 2015, pour ce 45e concert de sa tournée mondiale, qui compte 105 dates.

Très théâtrale, extrêmement bavarde, la jeune anglaise a commencé à chanter sur une scène au milieu du public, et a maintenu ce lien pendant deux heures, soutenue par son groupe, des choristes et un orchestre de cordes. La diva tatouée a beaucoup parlé de son jeune fils et s'est excusée de s'être retirée des scènes pendant quatre ans pour s'occuper de lui. Mais elle a surtout fait preuve d'humour et d'autodérision, tout au long d'un concert où elle a sans cesse salué ses fans et démontré sa simplicité, vêtue de sa longue robe noire à sequins.

Selfies. Entre deux chansons, la chanteuse qui a battu le record de ventes en 2015 a fait monter des admirateurs sur scène et s'est soumise à une séance de selfies. Elle a surtout expliqué dans quel contexte elle avait écrit chacune de ses chansons d'amour et de trahison. "Je suis maintenant devenue une artiste professionnelle. J'ai longtemps fait semblant", a-t-elle avoué devant Bercy, après avoir chanté une version orchestrale, superbe, de Skyfall, le générique du 23e James Bond.