Académie française : un fauteuil pour deux

  • A
  • A
Académie française : un fauteuil pour deux
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les Immortels vont tenter jeudi d'attribuer le fauteuil de Pierre-Jean Rémy à l'un des deux postulants.

Xavier Darcos ? Antoine Compagnon ? Ces deux candidats sont en lice jeudi pour briguer le fauteuil de Pierre-Jean Rémy à l'Académie française. Les Immortels vont voter pour la quatrième fois pour élire le successeur de l'écrivain diplomate, mort le 27 avril 2010. Ce scrutin sera-t-il enfin le bon ? Outre ces deux prétendants favoris, sept écrivains ou poètes méconnus postulent au fauteuil 40.

Les trois précédentes élections avaient été déclarées "blanches", faute de majorité. Lors de celle d'avril 2012, l'ex-présentateur vedette de TF1 Patrick Poivre d'Arvor et Thierry de Montbrial, directeur général de l'Ifri, avaient ainsi été recalés. En décembre 2011, c'est l'écrivain et diplomate Daniel Rondeau qui s'était fait éconduire.

Darcos VS Compagnon

Les deux favoris sont deux hommes de lettres au parcours différents. Xavier Darcos, né le 14 juillet 1947 à Limoges, a été plusieurs fois ministre entre 2002 et 2010, dont ministre de l'Education nationale et ministre du Travail sous la présidence Sarkozy. ancien professeur de littérature comparée à la Sorbonne, agrégé de lettres classiques, docteur ès Lettres et spécialiste de littérature moderne et latine. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont une Histoire de la littérature française et une Anthologie historique de la poésie française.

academie francaise

© MAXPPP

Antoine Compagnon, 62 ans, né le 20 juillet 1950 à Bruxelles et fils du général français Jean Compagnon, est lui professeur au Collège de France, où il occupe la chaire de Littérature française moderne et contemporaine, et remplit les amphis. C'est un historien de la littérature française, grand spécialiste de Proust. Belle tête bien faite, il est aussi ancien élève de l'Ecole polytechnique, ingénieur des Ponts et Chaussées et docteur d'Etat ès lettres. Auteur de nombreux ouvrages, dont Proust entre deux siècles, Le Démon de la théorie, Proust, la mémoire et la littérature ou encore La classe de rhéto, une autofiction parue l'an dernier, il a reçu en 2011 le Prix Lévi-Strauss à l'Académie des sciences morales et politiques... devant Xavier Darcos.