A la Comédie-Française, la guerre est déclarée

  • A
  • A
A la Comédie-Française, la guerre est déclarée
@ MAXPPP
Partagez sur :

SUCCESSION - Une lettre a été envoyée à Aurélie Filippetti lui demandant le non renouvellement de Muriel Mayette, l'administratrice générale.

La succession de l'administratrice générale de la Comédie-Française, Muriel Mayette-Holtz, s'est ouverte inopinément avec l'envoi à la ministre de la Culture d'une lettre signée des sociétaires s'opposant à son renouvellement et demandant "unanimement une autre étape". Cette lettre, dont la fuite a été "organisée dans la presse", selon Le Figaro qui publie l'information mardi, donne le coup d'envoi de la campagne, alors que le mandat de Muriel Mayette-Holtz vient à échéance en juillet. Les sociétaires "déplorent une gestion sans véritable politique artistique", dans ce courrier à Aurélie Filippetti daté du mois de novembre.

Podalydès soutient Eric Ruf. Selon une source interne à la maison, il s'agirait surtout de prendre date et d'occuper le terrain, face à d'éventuelles candidatures extérieures, comme celle de Christian Schiaretti, qui dirige le TNP de Villeurbanne. Les candidats "internes" ne manquent pas, au premier chef Eric Ruf, comédien et metteur en scène, soutenu par Denis Podalydès, qui ne souhaite pas à ce stade s'investir lui-même dans la fonction d'administrateur, très prenante.

Choix délicat pour Filippetti. Le choix de l'administrateur général de la Comédie-Française est un des plus délicats qu'ait à conduire Aurélie Filippetti: l'administrateur est nommé par le président de la République en Conseil des ministres sur proposition de la ministre de la Culture. A ce stade, Aurélie Filippetti n'a pas décidé du renouvellement du mandat de Muriel Mayette, précise-t-on au ministère.

Du changement au printemps ? En cas de renouvellement, comme pour d'autres postes récents (Le Louvre, le Conservatoire supérieur d'art dramatique ...) une procédure d'appel à candidatures, avec constitution d'une liste restreinte de 3 candidats (dont au moins une femme), sera pour la première fois mise en oeuvre, indique-t-on au ministère. Les candidats seront auditionnés sur leur projet. Le processus aurait lieu au printemps. Le "Français", comme on surnomme la maison de Molière, avec sa troupe permanente de 62 comédiens, ses 850 représentations dont 130 en tournée, est le premier théâtre de France, de surcroît situé à deux pas du ministère de la Culture.