A 96 ans, le résistant passe le témoin

  • A
  • A
A 96 ans, le résistant passe le témoin
@ MAXPPP
Partagez sur :

Raymond Aubrac et son petit-fils échangent, dans un livre, sur les événements d’actualité.

Raymond Aubrac passe le relais à son petit-fils, Renaud Helfer-Aubrac, dans un livre publié mercredi aux éditions Calmann-Lévy. Le résistant lyonnais de 96 ans converse avec l’humanitaire de 38 ans, comme ils le font le plus souvent possible dans leur vie respective.

Dans un entretien croisé réalisé pour Europe 1 à l’occasion de la sortie de cet ouvrage, ce grand-père et son petit-fils racontent comment ils ont débuté cet échange. Raymond Aubrac se souvient : "nos premières conversations sont très anciennes. J’ai eu le privilège de lui apprendre à pêcher la truite dans les Cévennes". Très vite, ce dialogue s’est transformé en "questions-réponses".

"Ce qui m’intéresse, c’est de savoir et de comprendre comment et pourquoi mon grand père s’était engagé dans la résistance", a expliqué Renaud Helfer-Aubrac au micro d’Europe 1 mardi. "Il a, je crois, cette envie de convaincre. Il est très à l’écoute", a-t-il assuré.

"Le passé aide à comprendre le présent, peut-être même l’avenir" :

De ses conversations avec son grand-père résistant à l'Occupation allemande et au régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale, Renaud Helfer-Aubrac en conclut que "tristement l’histoire se répète". Il ne souhaite qu’une chose à chacun : pouvoir échanger avec ceux qui ont déjà bien vécu, même s’il le reconnaît, avec regrets, "la société dans laquelle on vit ne favorise pas ces événements intergénérationnels".