2,5 millions d’adeptes pour la Kinect

  • A
  • A
2,5 millions d’adeptes pour la Kinect
Partagez sur :

Microsoft compte vendre cinq millions de consoles sans manette dans le monde.

Microsoft avait créé l’événement début novembre en sortant Kinect, le premier système de jeu qui permet de se passer de manettes. Et l’emballement médiatique s’est vite reporté sur les ventes. Le précieux boîtier s’est en effet écoulé, en tout juste 25 jours, à 2,5 millions d’exemplaires à travers 38 pays du monde.

Microsoft "ravi"

Un succès dont ne s’est pas caché Microsoft. "Nous sommes ravis de la réponse des consommateurs au Kinect", s’est félicité Don Mattrick, président de la division de divertissement interactif. "Nous travaillons dur avec nos partenaires distributeurs et fabricants pour expédier la production et les livraisons du Kinect aussi vite que possible afin de répondre à la demande".

La Kinect est la première console qui permet de jouer sans aucune manette ou bouton. Des capteurs repèrent quand le joueur saute ou se baisse, puis reproduit ses mouvements à l’écran.

Une console loin d’être parfaite

Mais malgré cette grande nouveauté technologique, la Kinect a de nombreuses faiblesses. Ce n’est déjà pas une console à part entière, mais un boîtier adaptable à la Xbox 360. Pour jouer, il faut donc déjà posséder cette dernière. Et le pack tout compris (Kinect+Xbox 360) coûte cher, plus de 300 euros).

La Kinect révèle vite quelques faiblesses. Il faut par exemple un grand recul pour jouer, au moins deux mètres. "Pour jouer à deux, il faut être au minimum à trois mètres de distance de sa télévision", explique à Europe1.fr Frédéric Fau, rédacteur en chef du site de Jeuxvideo.com. "Les joueurs ont aussi besoin de plus de place sur les côtés. Il faut un salon de géant !".

Objectif : dépasser la Wii

L’objectif de Microsoft de vendre cinq millions de Kinect d’ici la fin de l’année devrait être atteint sans problème, surtout que le pic des achats de Noël n’a pas encore été atteint.

Microsoft espère également avec cette console concurrencer la Wii, qui règne en maître sur le marché des jeux vidéo depuis sa sortie. Ses ventes se sont tassées, mais Nintendo assure avoir vendu plus de 65 millions d'exemplaires de sa manette Wiimote, rien que sur le marché américain. Sony a, de son côté, annoncé mardi avoir vendu 4,1 millions d'exemplaires de sa manette de jeu à détection de mouvement, la Move, depuis son lancement il y a deux mois.