"1 heure 23’14’’ et 7 centièmes" : le retour "sportif" de Jacques Gamblin

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le comédien propose du 13 février au 18 mars sa pièce de 2015, autour du sport. Sa sixième création, dont il évoque la genèse au micro de Patrick Cohen.

INTERVIEW

1h23'14" et 7 centièmes avait fait la tournée des salles nationales en 2015. Du 13 février au 18 mars, Jacques Gamblin reprend sa pièce, au théâtre du Rond Point, à Paris. "On part d'une confrontation autour du sport (entre un entraîneur et un athlète, ndlr), mais tout ça n'est qu'un prétexte pour raconter la relation et la transmission", confie l'acteur dans Europe matin.

"C'est toute la construction qui est compliquée". Le comédien, qui compte plus d'une cinquantaine de films à sa filmographie et une quarantaine de pièces de théâtre, rejoue ainsi sa sixième création théâtrale. "L'idée était venue du comédien Bastien Lefèvre, qui avait déjà travaillé sur Tout est normal, mon cœur scintille", raconte Jacques Gamblin. Derrière, c'est une énorme préparation qui s'était opérée, notamment physique. "18 semaines de répétitions sur deux ans et demi, un long travail de fou", souligne le comédien. "La matière première on l'avait. Mais après, c'est toute la construction qui est compliquée, car je ne suis jamais dans quelque chose de tout à fait linéaire".