Uruguay-Portugal : qui est le favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics

  • A
  • A
Uruguay-Portugal : qui est le favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics
Duel de buteurs entre Luis Suarez (à gauche) et Cristiano Ronaldo.@ Manan VATSYAYANA, Filippo MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :

Deuxième affiche des huitièmes de finale de la Coupe du monde, le match Uruguay-Portugal est un des plus indécis des premières rencontres à élimination directe.

La phase de poules terminée, place aux huitièmes de finale de la Coupe du monde. Après la France, qui ouvre le bal contre l’Argentine, ce sera au tour de l’Uruguay d’entrer en scène face au Portugal, samedi à 20h, à Sotchi. Une affiche indécise entre la meilleure défense de la compétition et une équipe portée par un "CR7" de gala. Mais Cristiano Ronaldo pourra-t-il percer la muraille de la Celeste ? Ou bien le duo Cavani-Suarez fera-t-il plier les Champions d’Europe ?

Dynamiques inversées. Pour arriver jusqu’en huitièmes de finale, l’Uruguay et le Portugal ont connu des fortunes diverses. Les sud-américains, placés dans un groupe à leur portée ont débuté mollement avec une victoire dans les arrêts de jeu face à l’Égypte (1-0). Pas mieux contre l’Arabie Saoudite avec un succès étriqué (1-0). Qualifiés après deux matches, les Uruguayens ont livré leur meilleure prestation contre la Russie, certes réduite à dix pendant une heure (3-0). La Celeste monte en puissance et se présente en phase finale comme un redoutable outsider.

De son côté, le Portugal a démarré la compétition sur les chapeaux de roue en arrachant un match nul spectaculaire contre l’Espagne (3-3) avec un triplé de Cristiano Ronaldo. Une performance de haute volée qui n’a pas été réitérée depuis. La Seleção s’est qualifiée par la petite porte en assurant le minimum syndical face au Maroc (1-0) et en terminant par une prestation décevante contre l’Iran (1-1).

Le verrou uruguayen. La dernière fois que l’Uruguay a encaissé un but, c’était le 14 novembre 2017 (défaite 2-1 contre l’Autriche). Depuis, la Celeste a gagné six matches sans aller chercher le ballon au fond de ses filets. Il faut dire que la charnière centrale uruguayenne est sans doute l’une des plus solides au monde. Diego Godin et Jose Gimenez, également comparses à l’Atlético de Madrid, ne laissent pas passer beaucoup d’occasion : la défense bleue a concédé uniquement six tirs cadrés en trois matches dans cette Coupe du monde.

Ronaldo au rendez-vous. Quatre buts en quinze tirs : Cristiano Ronaldo est arrivé en mode serial buteur dans cette Coupe du monde. La superstar portugaise était attendue et elle répond présent pour l’instant. Penalty, coup-franc, tête et frappe pied gauche : "CR7" a fait étalage de toute sa technique devant le but. En revanche, c’est un peu plus compliqué dans le jeu où le joueur du Real Madrid peine à tirer ses coéquipiers vers le haut. Mais il lui suffit d’une occasion…

Suarez-Cavani, bien mais peut faire (tellement) mieux. C’est une doublette qui fait rêver les amoureux du football. Luis Suarez et Edinson Cavani en sont respectivement à 37 et 45 buts depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues. Les attaquants de Barcelone et du PSG ont déjà ouvert leur compteur dans cette Coupe du monde, avec un petit avantage pour Luis Suarez (2 buts à 1, tous des vrais gestes de buteur). Mais les deux hommes ont également gâché beaucoup d'occasion : trois buts sur un total de 23 tirs, c’est peu pour des finisseurs de ce calibre

Un face-à-face rare. Le Portugal et l’Uruguay ne se sont rencontrés qu’à deux reprises avant ce match, la dernière fois en… 1972. A Rio de Janeiro, les deux équipes s’étaient séparées sur un match nul 1-1. Auparavant, lors de leur première confrontation, en 1966, le Portugal avait largement pris le dessus sur l’Uruguay (3-0). Le huitième de finale de samedi est donc leur premier affrontement en Coupe du monde.