Pour la presse, Danemark-France est le "pire match" de la Coupe du monde

  • A
  • A
Pour la presse, Danemark-France est le "pire match" de la Coupe du monde
Kylian Mbappé, entré en fin de match face au Danemark, n'a rien pu changer à ce terrible constat : le match de mardi était sans doute le plus ennuyeux depuis le début de la compétition@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le monde entier s'est ennuyé devant le premier 0-0 de la compétition, mardi. La France et le Danemark compris.

REVUE DE PRESSE

Une "torture", un "match sans spectacle, zéro", une "bouillie"… Les mots ne manquent pas, mercredi, dans les journaux du monde entier pour qualifier la dernière rencontre du groupe C entre le Danemark et la France, mardi. Et tous vont dans le même sens : le premier 0-0 de ce Mondial russe a été des plus soporifiques.

"La honte de Moscou". Le journal portugais Publico estime ainsi avoir vu "le pire match de la Coupe du monde jusqu’à présent". Le quotidien allemand Die Zeit évoque même "la honte de Moscou", rapporte Courrier international. "Pendant 37 matches, une seule chose était constante à chaque rencontre : des buts", écrit pour sa part The New York Times. La série la plus longue de l'histoire a pris fin au stade Loujniki, "quand la France et le Danemark ont trimé à travers quatre-vingt-dix minutes de torpeur". Au Brésil, O Globo a même demandé à ses lecteurs sur Twitter "ce qu’ils auraient bien pu faire pendant ces quatre-vingt-dix minutes de torture".



"C'est fini ! Soulagement général, l'arbitre siffle la fin du match. La France et le Danemark sont qualifiés pour les huitièmes avec un 0-0 au tableau d'affichage et beaucoup de huées dans les gradins à Moscou. Qu'auriez-vous bien pu faire de plus utile pendant ces 90 minutes que d'assister à cette torture ? Racontez-nous"

Les Bleus pointés du doigt. Et si les deux équipes ont été sifflées mardi, le quotidien irlandais The Irish Times estime que "si ce match a été si mauvais, c’est davantage à cause de la France que du Danemark, qui lui au moins n’a pas surpris". Le journal de Dublin tente cependant de voir plus loin, mais l'analyse n'est pas plus tendre : "les Bleus seront vulnérables contre n’importe qui". 

En France aussi. En France, le journal L'Equipe n'est pas plus conciliant avec le jeu proposé par la sélection tricolore : "quand on aime le foot dans cette Coupe du monde, il vaut mieux regarder les matches que ne joue pas l'équipe de France. Ce qu'elle a le mieux semé, depuis le début de la compétition, est l'ennui", note le quotidien sportif. La rencontre contre le Danemark n'a d'ailleurs offert que quinze tirs au total (11 pour la France, 4 pour le Danemark), pire total depuis le début de la compétition, quand le deuxième total le plus faible avait été observé lors de... France-Australie (18 tirs).

La presse danoise s'en contente. Le Danemark, à l'image de son quotidien Politiken, a trouvé le match "merveilleusement ennuyeux". Les Scandinaves préfèrent d'ailleurs retenir la qualification pour les huitièmes, comme par exemple le tabloïd Ekstra Bladet, qui n'hésite pas à écrire : "les joueurs ont obtenu le meilleur de ce qu’ils pouvaient s’offrir lors de cette Coupe du monde". Les joueurs peut-être. Les spectateurs, c'est moins sûr.