France-Argentine : à Buenos Aires, "les bars vont être pleins à craquer !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Malgré un début de compétition médiocre, les Argentins ne doutent pas du succès de leur équipe, qui affronte la France samedi pour le premier match des huitièmes de finale de la Coupe du monde.

REPORTAGE

Les Bleus rentrent désormais dans le dur de la compétition. L’équipe de France affronte samedi à Kazan, en Russie, l'Argentine de Lionel Messi. Un match qui pourrait tomber comme un couperet pour l'équipe de France de football, vice-championne d'Europe en titre, et qui se retrouve face aux vice-champions du monde, malmenés jusqu’à présent par cette Coupe du monde mais toujours redoutable.

"On joue avec le cœur". D'ailleurs, dans les rues de Buenos Aires, où s’est rendue Europe 1, les supporter argentins attendent avec impatience leur rencontre avec les Français. Maria-Cecilia, qui porte le maillot blanc et bleu ciel de l’Argentine, a pleinement confiance en son équipe : "J’ai foi en l’enthousiasme des joueurs. On joue avec le cœur, avec passion, c’est la seule chose qui nous unit et, parfois, une bonne attitude peut faire la différence".


Folle ambiance. Cette supportrice a prévu de regarder le match entre amis, en partageant des viennoiseries et un maté, la traditionnelle infusion argentine, car il ne sera que onze heures du matin à Buenos Aires quand le coup d’envoi sera donné. Rien cependant qui puisse empêcher les bars de tourner à plein. "Tout est complet. Le bar va être plein à craquer. Il y aura même du monde dehors, on va vivre ça comme au stade", prédit Carlos, gérant d’un bistro du centre de la capitale.

Un précédent fâcheux pour la France. Si la plupart des Argentins sont optimistes, certains s’inquiètent tout de même du bon niveau de l’équipe de France, comme Javier : "La France est très bonne, ils sont plus rapides et plus jeunes que nos joueurs. On ne peut pas compter que sur Messi, il faudra un vrai travail d’équipe !". La dernière rencontre entre la France et l’Argentine lors d’un mondial remonte à 1978. A l’époque l’Albiceleste l’avait remportée deux à un.