Coupe du monde : revivez la qualification du Brésil face à la Serbie

  • A
  • A
Coupe du monde : revivez la qualification du Brésil face à la Serbie
Neymar mène l'attaque brésilienne, mercredi, face à la Serbie.@ Mladen ANTONOV / AFP
Partagez sur :

Le Brésil a disposé sans grande difficulté de la Serbie 2-0 et rejoint les huitièmes de finale où il affrontera le Mexique, lundi, à 16 heures.

L'ESSENTIEL

Après deux matches pas totalement convaincants, contre la Suisse (1-1) puis face au Costa Rica (2-0), le Brésil a livré une copie plus accomplie, mercredi soir, contre la Serbie (2-0). Ce succès, acquis grâce à des buts de Paulinho et Thiago Silva, permet à la Seleçao de terminer première de son groupe. Elle affrontera le Mexique, lundi, à 16 heures. De son côté, la Suisse, tenue en échec par le Costa Rica (2-2), affrontera la Suède, mardi, à 16 heures.

SERBIE - BRÉSIL : 0-2

But : Paulinho (36e), Thiago Silva (68e)

Le point final : Sérieux et appliqué, le Brésil décroche son billet pour les huitièmes de finale, après un succès 2-0 sur la Serbie. Paulinho et Thiago Silva ont été les deux buteurs brésiliens, alors que la Serbie, un peu tendre dans les zones de vérité, a manqué plusieurs occasions de se relancer. Première de son groupe, la Seleçao affrontera le Mexique, lundi prochain, dans un huitième de finale qui promet beaucoup.

Le point à la 85e minute : Neymar a manqué l'occasion d'y aller de son petit but. Sa reprise a été trop enlevée (82e).

Le point à la 80e minute : La Serbie est sortie de son match et le Brésil mène tranquillement sa barque dans cette fin de match. Filipe Luis, qui avait remplacé Marcelo très tôt dans la rencontre, a obligé Stojkovic à une belle parade.

Le point à la 70e minute : Le match a basculé. Le Brésil a alourdi le score sur un but 100% PSG, avec Neymar au corner et Thiago Silva à la tête (68e). Pourtant, dans les minutes précédant le but d'"O Monstro", la Serbie a connu un énorme temps fort, avec plusieurs occasions d'égaliser. Mais ni Aleksandar Mitrovic, dont une première reprise de la tête a été repoussée par… Thiago Silva tout près de sa ligne (61e) puis une seconde captée par Alisson (65e), ni Sergej Milinkovic-Savic, dont le tir a fui le cadre (63e), n'ont réussi à égaliser pour leur pays. Serbie-Brésil : 0-2



Le point à la 60e minute : Les Serbes, qui n'ont plus grand-chose à perdre désormais, commencent à s'enhardir. Évidemment, cela implique également une prise de risques, comme l’a montré cette contre-attaque de Neymar, dont le tir à ras de terre a été repoussé par Stojkovic (57e).

Le point à la 50e minute : La Serbie va devoir faire davantage pour espérer se qualifier. Les Aigles, qui n'ont cadré aucun tir en première période, semblent déjà émoussés, alors qu'on ne joue que le début de la deuxième période. Et Nemanja Matic a pris un carton jaune pour une faute sur Gabriel Jesus, ce qui signifie qu'il sera suspendu en huitièmes en cas de qualification. Mais nous sommes très loin de ce cas de figure pour le moment.

Le point à la reprise : Aucun changement à signaler du coté de Moscou.

Le point à la pause : Un Brésil au petit trot mène relativement tranquillement face à une Serbie inoffensive. Neymar, qui a frappé juste au-dessus dans le temps supplémentaire (45e+1) continue de laisser le costume d'homme providentiel à Coutinho, passeur décisif pour Paulinho. Dans l'autre rencontre de la soirée, la Suisse assure face au Costa Rica (1-0). Pour le moment, Brésil et Suisse sont en huitièmes de finale.

Le point à la 40e minute : La Seleçao a peut-être fait le plus dur dans ce match en ouvrant le score par Paulinho. Le milieu de terrain du Barça a profité d'une ouverture aux petits oignons de son coéquipier Philippe Coutinho, passeur décisif après avoir été buteur lors des deux premiers matches (36e). La Serbie a payé au prix fort l'inexpérience de sa jeune charnière centrale (20 et 22 ans) et la sortie tardive de son gardien, Stojkovic. Serbie-Brésil : 0-1



Le point à la 30e minute : Le Brésil a accéléré et s'est créé deux occasions presque coup sur coup. C'est d'abord Neymar qui s'est heurté à Vladimir Stojkovic, sur une frappe du gauche, de près (25e). Puis c'est Gabriel Jesus, ensuite, qui a vu son tir dévié en corner par Milenkovic.

Le point à la 20e minute : Le rythme n'est pas fou dans ce début de match et les deux équipes font preuve de prudence. Convaincante lors de ses deux premiers matches, malgré la défaite face à la Suisse, la Serbie fait pour le moment jeu égal avec le Brésil.

Le point à la 10e minute : La Seleçao a bien entamé la rencontre, avec notamment une belle percée de Neymar plein champ. Mais les Serbes ne se laissent pas conter pour autant et le match s'est équilibré. En revanche, le Brésil va devoir faire sans l'une de ses figures, Marcelo, sorti sur blessure et remplacé par Filipe Luis.

Le point au coup d'envoi : C'est parti ! Le Brésil a donné l'engagement.

Le point sur les compos : Le Brésil se présente avec l'équipe attendue, en 4-3-3 avec Neymar aligné côté gauche en attaque avec Gabriel Jesus au centre et Willian à droite. Du côté serbe, la surprise vient de l'axe central avec le choix de Mladen Krstajic de titulariser la paire Nikola Milenkovic-Milos Veljkovic.



Le point sur l'avant-match : Décevant depuis le début de la compétition, le Brésil espère que son match face à la Serbie va lui servir de rampe de lancement. Mais il ne faut pas oublier l'essentiel, alors que les Serbes, vainqueurs du Costa Rica mais battus par la Suisse, ont montré de très belles choses jusque-là. Le Brésil a besoin d'un nul, la Serbie d'une victoire.