Coupe du monde : revivez la victoire de l'Argentine contre le Nigeria

  • A
  • A
Coupe du monde : revivez la victoire de l'Argentine contre le Nigeria
Lionel Messi a ouvert le score contre le Nigeria et Marcos Rojo a qualifié les siens.@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Au bord de l'élimination avant ce match, l'Argentine de Lionel Messi a arraché sa qualification en huitièmes de finale en battant le Nigeria (2-1) avec un but dans les toutes dernières minutes.

L'ESSENTIEL

L'Argentine est miraculée. Au bord de l'élimination après deux matches, l'Albiceleste a arraché son billet pour les huitièmes de finale dans les derniers instants face au Nigeria (2-1), mardi à Saint-Pétersbourg. Les Argentins croyaient avoir fait le plus dur après l'ouverture du score de Messi. Mais le Nigeria est revenu après la pause grâce à un penalty de Moses. En manque d'imagination, l'Argentine avait besoin d'un sauveur. Leo Messi était trop juste alors Marcos Rojo a jailli à la 86e minute pour qualifier les siens d'une splendide volée. Dans une ambiance de feu, l'Argentine a laissé éclaté sa joie et retrouvera la France en huitièmes de finale. Elle termine deuxième du groupe D derrière la Croatie, vainqueur de l'Islande (2-1).

NIGERIA - ARGENTINE : 1-2

Buts : Messi (14e), Moses (51e), Rojo (86e)

Le point à la fin du match : Victoire de l'Argentine ! Quel match ! Quelle ambiance exceptionnelle ! Impuissante pendant de longues minutes, l'Albiceleste a finalement fait craquer le Nigeria pour arracher sa qualification pour les huitièmes de finale dans les dernières minutes. Tout n'a pas été parfait, loin de là, pour les coéquipiers de Lionel Messi, mais l'honneur est sauf. Les Argentins sont en liesse sur le terrain et dans les tribunes. Que c'est cruel pour les Nigérians, éliminés après s'être bien battus.

Le point à la 90e minute : le BUT pour l'Argentine !!!! INCROYABLE ! Marcos Rojo sauve l'Albiceleste ! Mercado délivre un centre enveloppé au second poteau où le défenseur central surgit pour placer une splendide volée du droit (86e). Quel scénario pour ce match. Les Argentins étaient au bord de la rupture, souffrant sur chaque accélération des Super Eagles et se heurtant au mur vert.

Le point à la 85e minute : Quelle occasion pour l'Argentine ! Higuain, servi seul au point de penalty, a complètement dévissé sa frappe (81e). Les Argentins jouent très haut pour faire le siège de la surface nigériane, au risque de s'exposer aux contres. Sur une percussion à droite, Musa a servi Ighalo mais Armani a maintenu l'Albiceleste en vie (84e). Puis, sur coup-franc,; Etebo a trouvé le petit-filet (85e). Encore une fois, le coaching de Jorge Sampaoli fait débat : Agüero et Dybala sont toujours sur le banc.

Le point à la 75e minute : Les Argentins au bord du gouffre ! Les coéquipiers de Lionel Messi donnent tout mais sont à bout de souffle. Ils sont désorganisés, ne parviennent plus à rentrer dans la surface nigériane et sont même à deux doigts de se faire punir. Sur un contre, Musa a éliminé Mercado pour servir dans l'axe Ndidi. Sa frappe, puissante, a rasé la barre transversale d'Armani (71e). Dans la foulée, Musa, toujours lui, a envoyé un nouveau centre dans la surface argentine. Rojo a dégagé de la tête puis de la main mais l'arbitre, après appel à la vidéo, n'a pas accordé de penalty. Sans sursaut d'orgueil, les Argentins vont se faire sortir de la Coupe du monde.

Le point à la 65e minute : Les Argentins ont remis le pied sur le ballon mais le score ne bouge pas. Vexés par l'égalisation, les hommes de Sampaoli se sont remis dans le sens de la marche. Mais l'imprécision complique toute tentative d'attaque construite. Il faudrait un exploit individuel pour forcer le destin. Pavon, qui a remplacé Perez, a tenté sa chance avec une longue course depuis sa moitié de terrain mais son centre n'a trouvé personne (62e).

Le point à la 55e minute : Penalty pour le Nigeria !! Ça fait 1-1 ! Quelle erreur de Mascherano qui ceinture Ekong sur un corner. Victor Moses ne se fait pas prier pour tromper Franco Armani (51e). Tout est à refaire pour l'Argentine qui est, pour l'instant, éliminée. Le Nigeria, temporairement qualifié, se relance complètement. Ighalo, entré à la pause, et Musa ont tenté dans la foulée de percuter dans la surface mais la défense argentine veille.

Le point à la reprise : les 22 acteurs sont de retour sur le terrain. L'Argentine est à 45 minutes d'une qualification. Petite statistique : la dernière fois que l'Albiceleste a perdu un match de Coupe du monde après avoir mené à la mi-temps, c'était en… 1930 !

Le point à la mi-temps : L'Argentine a fait la moitié du chemin ! Après 45 minutes, l'Albiceleste mène 1-0 contre le Nigeria, à Saint-Pétersbourg. Lionel Messi a pris ses responsabilités. Sur sa première occasion franche, le petit génie du Barça a mis les siens dans le sens de la marche. Mais prudence, rien n'est fait. Dans l'autre match, l'Islande et la Croatie font match nul (0-0). En l'état, la Croatie serait première devant l'Argentine.

Le point à la 40e minute : Le poteau pour Messi ! Sur un jeu en une touche, Banega envoie Di Maria au but mais Balogun le fauche avant l'entrée de la surface. Sur le coup-franc, Messi tente de prendre Uzoho à contre-pied mais le gardien nigérian dévie le ballon sur le poteau. C'est très dur pour les Super Eagles qui ne voient plus le ballon. Ahmed Musa et Keleni Iheanacho sont trop seuls devant pour espérer relancer le Nigeria. Les Argentins poussent en s'appuyant sur Ever Banega, au four et au moulin au cœur du jeu. Son duo avec Lionel Messi fonctionne plutôt bien.

Le point à la 30e minute : L'Argentine pas loin du 2-0. Il s'en est fallu d'un rien pour que Gonzalo Higuain, lancé par Lionel Messi, ne double la mise mais Francis Uzoho a devancé l'attaquant de la Juve (27e). Bien lancés par leur but, les Argentins sont beaucoup plus impliqués que lors des premiers matches. Avec plus de 60% de possession de balle, ils maîtrisent la rencontre. Mais ils manquent toujours de précision aux abords de la surface de réparation adverse.

Le point à la 20e minute : Le BUT de Lionel Messi !!! Le Messi était attendu et il répond présent. Lancée dans la profondeur par Ever Banega, la "Pulga" contrôle du genou et enchaîne avec une frappe du droit qui trompe Uzoho (14e). Quelle maîtrise ! L'ouverture du score pour l'Argentine est plutôt logique. Comme attendu, Lionel Messi aimante le jeu de l'Albiceleste. Quand il ne prend pas seul le ballon au milieu de terrain, ce dernier revient dans ses pieds depuis les ailes. Le Nigeria s'est montré trop attentiste depuis le début du match. Pour l'instant, l'Argentine est qualifiée.

Le point à la 10e minute : Le match démarre tranquillement. Il y a de la tension et ça sent. L'Argentine, à l'image de Mascherano, se montre imprécise dans les transmissions et peine à se projeter vers l'avant. Messi a percuté mais son centre a été contré (10e). Avant lui, Tagliafico avait frappé largement à côté des buts d'Uzoho. Le Nigeria laisse le ballon à son adversaire et seul Etebo a pu se mettre en évidence sur une frappe non cadrée (9e).

Le point au coup d'envoi : c'est parti au stade Krestovski de Saint-Pétersbourg ! Les Nigérians ont donné le coup d'envoi de ce match décisif.

Le point sur les compos. Le sélectionneur argentin Jorge Sampaoli a procédé à plusieurs changements et aligne une équipe expérimentée (30 ans de moyenne d'âge). Coupable d'une boulette coûteuse contre la Croatie, le gardien argentin Willy Caballero est remplacé par Franco Armani. Javier Mascherano est toujours titulaire à côté d'Ever Banega. Lionel Messi mène l'attaque albiceleste, épaulé par Angel Di Maria, Enzo Perez et Gonzalo Higuain. Côté nigérian, Gernot Rohr aligne son équipe type, celle qui a battu l'Islande, avec John Obi Mikel au milieu et Ahmed Musa pour apporter le danger devant.