De Saint-Pétersbourg à Paris en passant par Mâcon, les Français fêtent la qualification des Bleus en finale de la Coupe du monde

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Klaxons, chants, fête jusqu'au bout de la nuit... Les Français ont veillé tard dans la nuit de mardi à mercredi pour fêter la qualification de la France pour la finale de la Coupe du monde. Entre reconnaissance et espoir.

REPORTAGE

"Ils nous ont fait rêver, maintenant il faut la gagner !" Les supporters de l'équipe de France étaient en liesse mardi soir après la victoire des Bleus 1-0 face à la Belgique en demi-finale de la Coupe du monde de football. Un peu partout dans le pays, des milliers de Français ont veillé jusqu'à tard dans la nuit pour célébrer leurs héros. Retour sur une soirée de fête avec nos envoyés spéciaux et nos correspondants, de Saint-Pétersbourg à Paris, en passant par Bondy et Mâcon. 


Découvrez les réactions des joueurs de l’équipe de France après leur victoire !

"Je pense que ce sera les Anglais". A Saint-Pétersbourg, en Russie, où la France jouait sa demi-finale, les fidèles des Bleus présents pour les supporter ont explosé au coup de sifflets final. Tous ceux croisés à la sortie du stade souhaitent revivre la même émotion qu'il y a vingt ans, en 1998. Cette fois, pas de Brésil, mais l'Angleterre ou la Croatie. Et ces supporters ont une idée précise de qui ils veulent voir être opposé à la France. "Je pense que ce sera les Anglais et ce sera encore meilleur en finale", lance l'un d'eux qui a fait le déplacement sur les bords de la mer Baltique.

On a battu les Belges, c'était les plus forts. La France va avoir sa deuxième étoile, on sait qu'on va gagner !

Certains, comme Nicolas et son père, veulent rêver plus prudemment. "On se souvient d'il y a deux ans, à l'Euro, on a perdu en finale contre le Portugal, ça nous a fait très mal. On se voyait déjà gagner", tempèrent-ils. "Moi, je verrai la finale sur Paris", promet un supporter, "comme il y a vingt ans, sur les Champs-Élysées".

Les Champs-Élysées en liesse. Les Parisiens ont évidemment fêté la qualification des Bleus. Des milliers de personnes ont afflué vers les Champs-Élysées pour célébrer la victoire des Bleus. "C'était un match incroyable ! La France est au top, on a battu les Belges, c'était les plus forts", se réjouit l'un d'entre eux au micro d'Europe 1. D'autres sont encore beaucoup plus optimistes : "franchement, c'est un pur bonheur de vivre ça. La France va avoir sa deuxième étoile, on sait qu'on va gagner !"

"Kylian Mbappé fédère cette ville". Non loin de là, du côté de Bondy, où Kylian Mbappé a grandi, on a forcément une pensée particulière pour l'enfant du quartier. Des mères de familles debout sur les chaises, des enfants qui agitent le drapeau tricolore frénétiquement et des adolescents en transe. Ils étaient ainsi des centaines à acclamer le joueur français, au Palais des Sports de la ville, là où il s’entraînait quelques années plus tôt.

Kader, un ami d'enfance de "Kiki", explose de joie. "Là, ce qui est en train de se passer, c'est extraordinaire, c'est la communion des gens. Mbappé c'est notre héros et il va ramener la Coupe du monde à Bondy, on va la toucher pour de vrai", promet-il. Coups de klaxon dans les rues, Marseillaise en fond sonore, l'effet Mbappé a emporté toute la ville, selon Sylvine Thomassin, la maire de Bondy. "Il y a une véritable fierté, car la plupart de ces jeunes l'ont vu, ils ont même joué avec lui au stade Léo-Lagrange : Kylian Mbappé fédère cette ville et il en est le plus bel exemple".

"Griezmann, c'est l'image de la France". Plus au sud de la France, dans les rues de Mâcon, on a aussi fêté un enfant du pays : Antoine Griezmann. Certes, le numéro 7 des Bleus n'a pas été étincelant dans le jeu, mais c'est encore lui qui fait la passe décisive, sur le corner pour le but de Samuel Umtiti. Tout simplement un grand joueur pour Mathieu, l'un de ses plus grands fans : "il est là à chaque passe, chaque décision, et il fait les les bons choix. Griezmann, c'est l'image de la France, c'est tout ce que l'on veut".

Et à Mâcon, on retrouve aussi beaucoup de supporters de Lyon, ville seulement distante de 70 kilomètres. Des fidèles de l'OL heureux que ce soit Samuel Umtiti, ancien de l'Olympique Lyonnais, qui ait été le sauveur des Bleus mardi soir. "Défensivement, il est très costaud. On n'a pas vu Lukaku du match. Et en plus il marque, alors tout est parfait", se réjouit un supporter.