Coupe du monde : les larmes de James Rodriguez après Angleterre-Colombie

  • A
  • A
Partagez sur :

VIDÉO - Le meneur de jeu colombien, blessé, était inconsolable après l'élimination des Cafeteros à l'issue de la séance des tirs au but contre l'Angleterre. 

C'est l'une des images de ce choc des huitièmes de finale entre l'Angleterre et la Colombie (1-1, 4-3 tab) : James Rodriguez coincé sur le banc de touche. Blessé, le meneur de jeu des Cafeteros n'a pu aider les siens sur le terrain, passant toute la rencontre en survêtement et polo rouge depuis les tribunes d'abord, puis sur le banc, à haranguer ses coéquipiers qui couraient après le score jusqu'à l'égalisation dans les arrêts de jeu de Mina sur corner. Une égalisation inespérée sur laquelle James a d'ailleurs laissé exploser sa joie, comme le montre cette vidéo amateur filmée depuis quelques rangs au-dessus :


Mais l'ascenseur émotionnel n'avait alors pas terminé son trajet. Après une prolongation au cours de laquelle les deux équipes sont restées dos à dos, elles se sont départagées aux tirs au but. Une épreuve sous haute tension qu'a à nouveau vécu, impuissant, depuis le banc l'ancien Monégasque désormais au Bayern Munich. Après le tir au but victorieux de Dier, qui a qualifié l'Angleterre pour les quarts de finale où elle affrontera la Suède, James Rodriguez n'a pu retenir ses larmes, seul sur le banc, comme le montre cette vidéo de TF1 :

Des larmes qui témoignent de toute la frustration du joueur de ne pas avoir pu aider la Colombie. Et sans doute aussi des larmes d'un compétiteur qui, s'il pourrait rejouer en Coupe du monde - il n'a que 27 ans -, avait bien compris que le tableau, moins dense de ce côté, offre de vraies chances de rallier la finale pour le vainqueur d'hier...