Coupe du monde : le "Go Kane !" du "Sun" ne plaît pas à la Colombie

  • A
  • A
Coupe du monde : le "Go Kane !" du "Sun" ne plaît pas à la Colombie
La Une du "Sun" fait rimer cocaïne et "Go Kane !", mardi.@ The Sun
Partagez sur :

Le tabloïd britannique a mis à sa Une l'attaquant vedette des Trois Lions, Harry Kane, avec un jeu de mots renvoyant à la cocaïne produite en Colombie.

Avec les tabloïds anglais, ne comptez pas sur la finesse mais plutôt sur l'humour un peu lourd et le jeu de mots plus ou moins facile. La Une du Sun de ce 3 juillet est un modèle. À quelques heures du dernier huitième de finale de la Coupe du monde entre l'Angleterre et la Colombie (à suivre sur Europe 1 et Europe1.fr), le tabloïd a en effet mis en avant l'attaquant vedette de l'équipe nationale, Harry Kane, avec ce texte : "Alors que les Trois Lions (le surnom de la sélection) affrontent la nation qui a donné au monde Shakira, du grand café, et, euh, d'autres choses, nous disons simplement : Allez Kane !" Mais ce "Allez Kane !" s'écrit "Go Kane !" en anglais, un renvoi phonétique à la cocaïne.

"Assez triste". Ce jeu de mots n'a pas été du goût de l'ambassadeur de Colombie en Angleterre, lequel l'a fait savoir à l'AFP. "Il est assez triste d'utiliser un événement aussi festif et amical que la Coupe du monde pour s'en prendre à un pays et le stigmatiser avec une problématique sans aucun rapport", a déclaré Nestor Osorio-Londono dans un communiqué. "Le respect, le fair-play et la joie du jeu sont tout ce qui compte pour ce soir." Pour autant, cette Une un brin provocatrice n'a pas fait perdre son optimisme au diplomate. "La Colombie n'a jamais battu l'Angleterre (en cinq matches disputés entre 1970 et 2005), nous avons fait match nul à plusieurs reprises (deux fois sur cinq), mais je pense qu'aujourd'hui (mardi), ça va être le jour des Colombiens."

Le clin d'œil du Sun, tout facile qu'il soit, s'appuie néanmoins sur une réalité. Selon un rapport de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime publié en juin, 1.410 tonnes de cocaïne pure ont été produites en 2016. "La plus grande partie de la cocaïne provient de Colombie", précise le rapport.