Coupe du monde : la Croatie en liesse après sa qualification pour la finale

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Mercredi soir, la Croatie s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde, en battant l'Angleterre à l'issue de la prolongation (2-1). Une joie immense pour tous les habitants de ce petit pays de 4 millions d'habitants.

REPORTAGE

Un petit pays capable de grandes choses. La Croatie, 4 millions d'habitants, s'est qualifiée mercredi soir pour la finale de la Coupe du monde en battant les Anglais 2-1, après prolongation et disputera le titre mondial dimanche à 17 heures contre la France. Notre envoyé spécial a pu mesurer l'effervescence que cette première qualification pour une finale de Coupe du monde suscite sur les bords de l'Adriatique.

"Nous voir unis comme ça, c'est un sentiment incroyable". Devant les remparts de Split, ville du sud du pays, sitôt le coup de sifflet final donné mercredi soir, les supporters reprennent en cœur des chants populaires, qui célèbrent la beauté de leur pays. Place à l'euphorie. "C'est vraiment génial, je n'avais pas vu ça depuis si longtemps. Nous voir unis comme ça, c'est un sentiment incroyable", souligne une supportrice de l'équipe au damier.

"On fait toujours la fête avec passion, mais là c'est autre chose. On n'est que 4 millions d'habitants et tous les pays que l'on a éliminés sont plus grands que nous : ce qui fait la différence, c'est le cœur", souligne un autre supporter. "Je suis très fier de ces joueurs, qui ont éliminé de très bonnes équipes et je suis sûr qu'on peut battre les Français, pour leur faire ce qu'il nous ont fait en 1998", assure-t-il, l'esprit vengeur.

"Quand ce sera fini, ils seront sans doute morts". Ce qui a impressionné les Croates lors du match face aux Anglais, c'est surtout la capacité physique des joueurs. Emmenée jusqu'aux tirs aux buts face au Danemark et à la Russie, la Croatie a de nouveau eu besoin de prolonger le temps réglementaire pour vaincre la sélection anglaise. En temps accumulé, c'est comme si l'équipe à damier avait disputé un match de plus que les Bleus. "Ils ne sont même plus en état de jouer mais ils continuent. Quand ce sera fini, ils seront sans doute morts, mais ils auront gagné", explique Rocco, fier lui aussi.

"La question n'est pas de savoir si vous avez des forces, mais si vous jouez avec votre cœur", affirme une supportrice. "La France est une bonne équipe, mais si on joue avec autant de cœur que contre les Anglais, on a une petite chance".