Coupe du monde : la Colombie s'impose largement contre la Pologne (3-0)

  • A
  • A
Coupe du monde : la Colombie s'impose largement contre la Pologne (3-0)
Falcao a inscrit le deuxième but de la Colombie contre la Pologne.@ Jewel SAMAD / AFP
Partagez sur :

La Colombie a sèchement battu la Pologne dimanche à Kazan (3-0) et conserve ses chances de qualifications pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. La Pologne est, quant à elle, éliminée.

La Colombie s'est relancée dans la course aux huitièmes de finale. Battus par le Japon (2-1) pour leurs débuts dans ce Mondial russe, les Colombiens ont relevé la tête face à la Pologne (3-0), dimanche soir à Kazan. Mina (40e), Falcao (70e) et Cuadrado (75e) ont inscrit les trois buts colombiens. Pour rejoindre les huitièmes, les Cafeteros doivent désormais battre le Sénégal jeudi, lors de la dernière journée du groupe H. Les Polonais, eux, sont éliminés.

La Colombie impose son football. José Pékerman, le sélectionneur de la Colombie, n'avait pas vraiment digéré l'exclusion de son milieu de terrain Carlos Sanchez lors de la défaite inaugurale contre le Japon. "Nous devons jouer à 11 contre 11, c'est ça ce jeu, avait-il dit. Si la partie est normale, nous devons imposer notre football." C'est exactement ce que ses hommes ont fait. Après un départ à 100 à l'heure des Polonais, les Cafeteros ont peu à peu pris le contrôle de la partie.

La pression colombienne, exercée notamment par un Cuadrado intenable sur l'aile droite, était logiquement récompensée peu avant la pause (40e). James, apparemment bien remis de sa blessure au mollet qui l'avait empêché d'être titulaire contre le Japon, héritait d'un ballon sur la droite de la surface, centrait en hauteur devant le but, et trouvait Yerri Mina. Du haut de son 1,95 m, le défenseur central du FC Barcelone devançait le gardien polonais Wojciech Szczesny.

Deux contres colombiens assomment la Pologne. Les Polonais ont alors commencer à presser et tentaient de construire, en laissant les Colombiens procéder par contre. Mais face à la classe des attaquants sud-américains, se découvrir derrière était évidemment un danger mortel pour les Polonais. En six minutes, deux contres allaient les mettre à genoux : Falcao, magnifiquement servi par Quintero en profondeur, ne laissait aucune chance à Szczesny (69e). Puis Cuadrado se récompensait de son match brillant en enfonçant le clou : lancé seul en contre par Jams Rodriguez, il résistait au retour de deux défenseurs et tuait définitivement le match (75e).