Coupe du monde : "je vais parfaitement, je n'ai jamais été aussi bien", assure Maradona

  • A
  • A
Coupe du monde : "je vais parfaitement, je n'ai jamais été aussi bien", assure Maradona
Maradona a été victime d'un malaise pendant un match de l'Argentine. @ Capture d'écran TF1
Partagez sur :

Des images, diffusées sur Twitter montraient Maradona marchant difficilement, soutenu par un homme et emmené dans la salle de restauration VIP où il s'asseyait pour reprendre ses esprits.

"Je vais parfaitement, je n'ai jamais été aussi bien" : Diego Maradona, victime d'un malaise pendant le match Argentine-Nigeria mardi, a rassuré et affirmé faire "des examens régulièrement", dans la nuit de mercredi à jeudi lors de l'émission qu'il anime à la télévision vénézuélienne Telesur.

"C'était un tourbillon d'informations, de coups de téléphone, de 'Diego est mort'. Vous avez l'impression que je suis mort ?", a notamment déclaré Maradona dans son programme, De la mano del Diez sur Telesur. "Quand vous êtes un winner et que les jaloux ne peuvent pas l'être, il commence à y avoir de la "mala leche", de la mauvaise foi."



"Les mauvaises nouvelles vont plus vite que les bonnes". "Cela m'agace un peu parce que ma sœur m'a fait siffler au téléphone pour voir si tout allait bien... Que veux-tu que je fasse de plus ? Mon frère d'Italie, ma nièce des Etats-Unis, les mauvaises nouvelles vont plus vites que les bonnes et c'est arrivé du monde entier. Je le dis à tout le monde, je suis très bien, je fais des examens régulièrement."

Des images, diffusées sur Twitter et filmées depuis la tribune mardi avaient montré Maradona marchant difficilement, soutenu par un homme et emmené dans la salle de restauration VIP où il s'asseyait pour reprendre ses esprits. Une photo diffusée sur les réseaux sociaux montrait deux membres du personnel médical lui apportant des soins, l'un d'eux lui prenant le pouls.

Deux doigts d'honneur aux objectifs. Diego Maradona a suivi avec beaucoup de passion le match qui a permis à l'Argentine de battre le Nigeria (2-1) et d'arracher sa qualification pour les 8emes de finale sur un but inscrit à quatre minutes de la fin. Pendant le match, les caméras ont notamment saisi qu'il avait dansé avec une supportrice adverse, avant de s'assoupir sur son fauteuil puis de célébrer le but de la victoire en adressant deux doigts d'honneur aux objectifs en toute fin de match, donc après son malaise.