Coupe du monde 2018 : il fait 3.200 km pour aller soutenir l'Angleterre… mais oublie son billet à la maison

  • A
  • A
Coupe du monde 2018 : il fait 3.200 km pour aller soutenir l'Angleterre… mais oublie son billet à la maison
Le journaliste d'ITV News (à gauche) n'a jamais pu retrouver Douglas Moreton (à droite)...@ Twitter @dan_howells
Partagez sur :

Un supporter de l'Angleterre un brin tête-en-l'air a fait le trajet jusqu'en Russie pour assister au match entre les "Trois Lions" et le Panama… Avant de s'apercevoir, la veille, qu'il avait oublié son billet chez lui.

Tout était prêt. Depuis des mois, Douglas Moreton avait économisé pour aller voir son tout premier match de Coupe du monde : Angleterre-Panama, le 24 juin à Nijni Novgorod. Un rêve, pour ce fan des "Trois Lions". Ce n'est qu'après avoir avalé les 3.200 kilomètres qui le séparaient de son Bristol natal que le malheureux s'est rendu compte de son erreur… Celle d'oublier son billet chez lui.

Les billets restés dans un tiroir. Cette mésaventure a été racontée par un journaliste britannique d’ITV News, hébergé dans le même hôtel. "Voici Douglas. Il était à notre hôtel à Volgograd. Nous venons de le croiser à Nijni Novgorod. Il s’est rendu compte qu’il a laissé ses billets de match dans un tiroir, chez lui à Bristol. Si vous avez de quoi le dépanner, faites-moi signe", a tweeté, en bon samaritain, le journaliste Dan Howells, samedi après-midi.




Malchance, acte II. L'appel à l'aide reçoit finalement l'écho espéré : Sport options, un tour-opérateur spécialisé dans le voyage sportif, parvient à lui trouver une place. Manque de chance, le journaliste, alerté, ne parvient pas à retrouver son malheureux compatriote. "Si quelqu’un le repère, dites-lui que j’ai laissé un message à la réception de son hôtel", tente-t-il encore sur les réseaux sociaux, dimanche matin.




Deux heures plus tard, toujours pas d'avancée… "Si vous le réveillez, dîtes-lui d’aller à la réception de l’hôtel, pronto". Fin mot de l'histoire, Douglas Moreton n'a jamais pu récupérer le précieux sésame. "Je crains qu’il ne soit rentré à son hôtel que 40 minutes avant le coup d’envoi", conclut le journaliste. Quand ça ne veut pas… Le pire dans cette histoire, c'est que Douglas Moreton a raté la rencontre la plus prolifique de ce début de Mondial, puisque l'Angleterre s'est imposée 6-1 face au Panama. Suffisant pour le consoler ? Pas sûr…