Guy Roux : Didier Deschamps "ne peut pas aller au bout avec 11 joueurs"

  • A
  • A
Partagez sur :

Didier Deschamps devrait procéder à une large revue d'effectif pour le troisième match de poule des Bleus contre le Danemark, mardi. Une façon pour lui de concerner tout son effectif, explique Guy Roux.

L'AVIS DE

L'équipe de France ne présentera pas le même visage face au Danemark, mardi, que lors de la victoire contre le Pérou (1-0), jeudi. Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, les Bleus n'ont besoin que d'un match nul contre les Danois pour s'assurer la première place du groupe C. Et Didier Deschamps compte bien profiter de cela pour mettre certains de ses titulaires au repos.

Six changements contre le Danemark. Steve Mandanda, Djibril Sidibé, Presnel Kimpembé, Ousmane Dembélé, Steven Nzonzi et Thomas Lemar pourraient ainsi démarrer la partie. "Il a, comme tout entraîneur, mesuré les avantages et les inconvénients de tel ou tel changement", assure Guy Roux dans l'émission Bons baisers du Mondial sur Europe 1.

Et dans ces avantages, il y a celui de concerner tout le groupe. "Il ne peut pas aller au bout, jusqu'à la finale, avec 11 joueurs. Donc, il va faire appel à plus de 11 joueurs. Et si les garçons n'ont pas joué et sont complètement hors du coup depuis un mois, il y a de grandes chances qu'ils ne soient plus du tout dans le coup", explique Guy Roux. En procédant à cette large revue d'effectif, Didier Deschamps s'évite donc le problème de devoir aligner un joueur hors de forme physiquement et mentalement en cas de blessure ou suspension d'un titulaire.