Coupe du monde : Deschamps n'avait jamais vu un "niveau de difficulté aussi élevé" au 1er tour

  • A
  • A
Coupe du monde : Deschamps n'avait jamais vu un "niveau de difficulté aussi élevé" au 1er tour
Didier Deschamps ne voit que "deux ou trois équipes en dessous" du très haut niveau de ce premier tour. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le sélectionneur de l'Equipe de France estime que "les équipes dites plus faibles sur le papier sont préparées dès le premier match". 

"Je n'ai pas le souvenir, pendant ma carrière de joueur et depuis, d'un niveau de difficulté aussi élevé dès les matches de poules, à part deux ou trois équipes en dessous", a estimé lundi le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps alors que les Bleus affrontent mardi le Danemark pour leur dernier match dans le groupe C.

"Les équipes dites plus faibles sur le papier sont préparées dès le premier match. Il est difficile de se dire qu'on va monter en puissance, parce qu'il y a un risque que la puissance, on puisse l'avoir à la maison devant la télé", a observé le technicien en conférence de presse.

"Le temps joue en faveur de l'équipe qui défend". "Ce qui est le plus facile, c'est de régler l'aspect défensif. On l'a vu sur beaucoup de matches, même en ayant une équipe très défensive qui joue très bas, on a toujours deux ou trois occasions, sur coup de pied arrêté ou en contre", a-t-il ajouté, avant d'avancer : "si l'adversaire supposé plus fort ne marque pas, le temps joue en faveur de l'équipe qui défend". 

"Faire tout pour gagner ce match". À propos du match contre le Danemark, le champion du monde 98 a confié que ses joueurs devaient "assurer la première place" du groupe C. Alors qu'un match nul suffirait, "jamais je ne dirais à mon équipe qu'on joue pour le nul", a déclaré le sélectionneur. "Je veux que mon équipe rentre sur le terrain sans la moindre ambiguïté: faire tout pour gagner ce match".