Coupe du monde : cinq choses à retenir de la victoire de la Russie sur l’Arabie saoudite

  • A
  • A
Coupe du monde : cinq choses à retenir de la victoire de la Russie sur l’Arabie saoudite
Cheryshev a brillé avec un doublé. @ Alexander NEMENOV / AFP
Partagez sur :

Le pays hôte a battu sans difficulté l’Arabie saoudite (5-0), jeudi lors du match d’ouverture du Mondial.

LE RÉSUMÉ DU MATCH

Après des mois d’inquiétude, la Russie s’est rassurée au meilleur moment. La sélection russe, qui a connu une préparation chaotique, a parfaitement débuté "sa" Coupe du monde avec une facile victoire contre une faible Arabie saoudite (5-0), jeudi lors du match d’ouverture au stade Loujniki de Moscou. Seule ombre au tableau pour la "Sbornaïa", le surnom de la sélection russe : la sortie sur blessure du milieu Alan Dzagoev. Malgré tout, la Russie prend la tête du groupe A


Les caviars de Golovin. Les Russes, poussés par les 80.000 spectateurs du stade Loujniki, ont pu compter sur un grand Aleksandr Golovin. Le milieu de terrain du CSKA, impressionnant jeudi soir, a délivré deux passes décisives et inscrit un but, à seulement 22 ans ! Dès la 12ème minute, son centre parfait a trouvé la tête croisée de Youri Gazinsky, auteur du premier but de cette Coupe du monde. Golovin a récidivé en seconde période, avec un nouveau "caviar" pour la tête d’Artem Dzyuba, pour le troisième but russe. Le chef d’orchestre du CSKA a parachevé son œuvre par un coup-franc magnifique dans le temps additionnel, pour le 5-0 (94eme).

Les bijoux de Cheryshev. L’autre grand bonhomme de ce premier match s’appelle Denis Cheryshev, auteur d’un doublé. L’ailier de Villareal n’aurait pourtant jamais dû être à pareille fête. Le joueur formé au Real Madrid a en effet remplacé au pied levé Alan Dzagoev, blessé à la 24eme minute. Vingt minutes plus tard, il a donné raison à son entraîneur en inscrivant un superbe but (2-0, 43eme), d’une feinte sublime qui a mis dans le vent deux défenseurs saoudiens. Mais ce n’était rien à côté de son deuxième but, une frappe enroulée magnifique, en pleine lucarne, dans le temps additionnel (91eme). Ça, c’est une entrée en jeu !

La tuile : la blessure de Dzagoev. Il s’est arrêté en pleine course, fauché par la douleur. Alan Dzagoev, l’un des cadres de la Russie, s’est blessé tout seul avant la demi-heure de jeu (24eme). Le milieu de terrain du CSKA Moscou a, heureusement pour la "Sbornaïa", parfaitement été suppléé par Cheryshed. Mais malheureusement pour lui, sa blessure pourrait bien l’empêcher de jouer les prochains matches. Une vraie tuile pour la Russie…

La statistique : l’Arabie saoudite n’y arrive vraiment pas. L’Arabie saoudite, malgré de réelles intentions dans le jeu, n’a pas existé. Les Saoudiens poursuivent ainsi leur histoire compliquée avec le Mondial. L’Arabie saoudite, éliminée dès le premier tour lors de ses trois dernières participations (1998, 2002, 2006), n’a plus gagné dans la compétition depuis… 1994. Ça commence à dater…

L’image insolite : le doigt d’honneur de Robbie Williams lors de la cérémonie d’ouverture. Avant la rencontre, la cérémonie d'ouverture a été marquée par la prestation de Robbie Williams. Le chanteur anglais a interprété plusieurs de ses tubes mais il s'est surtout signalé par... un doigt d'honneur, devant les caméras du monde entier. L'instant, bien que bref, a été immédiatement capté par de nombreux internautes et énormément partagé sur les réseaux sociaux, suscitant rires comme étonnement. Sacré Robbie.