Coupe du monde 2018/Belgique-Japon : Thomas Meunier regrette "des frayeurs un peu inutiles"

  • A
  • A
Coupe du monde 2018/Belgique-Japon : Thomas Meunier regrette "des frayeurs un peu inutiles"
Thomas Meunier (au centre), ici avec Romelu Lukaku et Nacer Chadli, est impliqué sur le but victorieux des Belges lundi.@ Filippo MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :

Le latéral droit des Diables rouges était évidemment satisfait de la qualification des siens pour les quarts de finale de la Coupe du monde face au Japon (3-2), lundi. Même si la Belgique s'est fait peur.

La Belgique a eu chaud, très chaud, lundi, à Rostov. Menés 2-0 par le Japon, les Diables rouges ont finalement su renverser la situation pour s'imposer 3-2 à la dernière seconde et affronter le Brésil en quarts de finale de la Coupe du monde. À l'image de son équipe, Thomas Meunier est passé par toutes les émotions.

"Ça ne doit pas arriver, honnêtement". "0-1, 0-2, tu te dis : 'C'est terminé'". (…) Je nous félicite pour le travail accompli aujourd'hui même si ça ne doit pas arriver, honnêtement... Il faut pouvoir surmonter ces moments difficiles et on l'a fait aujourd'hui", s'est néanmoins réjoui le latéral droit du PSG au micro de BeIN Sports.

"Montrer qu'on a le talent et la génération dorée". "Ce sont des frayeurs un peu inutiles, on en connaîtra d'autres des moments compliqués, maintenant 'focus' sur le Brésil, ça va être une affiche exceptionnelle, c'est maintenant ou jamais pour la nation belge de montrer qu'on a le talent et la génération dorée, comme tout le monde la surnomme... On va faire le maximum", a-t-il enfin promis, non sans remercier son sélectionneur Roberto Martinez, qui a su opérer un double coaching gagnant en seconde période, en faisant entrer en jeu les deux derniers buteurs du soir.