Coupe du monde 2018 - Raymond Domenech : "L'Uruguay, ce n'est vraiment pas un cadeau"

  • A
  • A
Partagez sur :

La France sera opposée à l'Uruguay, vendredi en quarts de finale de la Coupe du monde. Une équipe encore supérieure à l'Argentine, juge Raymond Domenech sur Europe 1.

L'AVIS DE

Il n'a aucun mal à l'avouer : Raymond Domenech "aurait préféré le Portugal". Raté ! À la faveur de sa victoire face aux partenaires de Cristiano Ronaldo samedi (2-1), c'est bien l'Uruguay qui affrontera la France en quarts de finale de la Coupe du monde. Ce sera vendredi, à Nijni Novgorod, à 16 heures. Et ce sera difficile, annonce déjà notre consultant.

"Pas le même niveau" que l'Argentine. "L'Uruguay, ce n'est vraiment pas un cadeau", souligne l'ancien sélectionneur des Bleus, dans Bons baisers du Mondial. Et cela, avec ou sans Edinson Cavani, auteur d'un doublé en huitièmes avant de quitter le terrain blessé. Non, ce qui inquiète Raymond Domenech, c'est surtout la défense de la "Celeste", supérieure selon lui à celle de l'Argentine, qui a d'ailleurs pris l'eau face à la France (4-3). "Avec l'Argentine, on avait les Champs-Élysées qui s'ouvraient derrière... Là, c'est les escaliers de Montmartre : il va falloir trouver de la place pour rentrer. Ce n'est pas le même niveau", observe-t-il. 

Entendu sur Europe 1
Avec l'Argentine, on avait les Champs-Élysées derrière... Là, c'est les escaliers de Montmartre
Raymond Domenech

La France a toujours eu du mal contre l'Uruguay... L'histoire le prouve : sur les huit confrontations entre les deux équipes, la France ne l'a emporté qu'à une reprise (2-0, lors de la Coupe intercontinentale des nations 1985). Depuis 2002, le bilan est même de cinq matches nuls et une défaite... Sans aucun but marqué côté français ! C'était notamment le cas en 2010, lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud (0-0). Le sélectionneur des Bleus s'appelait alors... Raymond Domenech.