Coupe du monde 2018 : quelle équipe de France face au Danemark ?

  • A
  • A
Coupe du monde 2018 : quelle équipe de France face au Danemark ?
Les Bleus à l'entraînement à Istra, leur camp de base lors de la Coupe du monde. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Didier Deschamps devrait procéder à une large revue d’effectifs contre le Danemark, mardi, alors que les Bleus sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale.

La qualification désormais en poche, Didier Deschamps a la possibilité de donner du temps de jeu aux remplaçants. Le sélectionneur de l’équipe de France devrait en effet procéder à de nombreux changements dans son onze de départ contre le Danemark, mardi lors du troisième et dernier match du groupe C de la Coupe du monde (à 16h).

Certes, les Bleus (premiers avec six points) doivent gagner ou au moins prendre le point du match nul pour finir en tête de leur poule, et ainsi éviter la Croatie en huitièmes de finale. Malgré cet enjeu loin d’être anecdotique, Deschamps pourrait choisir de renouveler pratiquement la moitié de son effectif, comme lors de la Coupe du monde 2014 et à l’Euro 2016 (déjà deux victoires et qualification assurée avant le troisième match). Seule certitude : le système en 4-2-3-1, utilisé avec succès contre les Péruviens (1-0), devrait à nouveau être reconduit.

  • On change (presque) tout en défense ?

En défense, Didier Deschamps pourrait décider de ne garder que le "tauliers" Raphaël Varane en défense centrale. Dans les buts, Steve Mandanda a de grandes chances de jouer à la place d'Hugo Lloris, selon les comptes Twitter de plusieurs journalistes présents en Russie. Les latéraux titulaires contre l’Australie et le Pérou, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez, devraient selon toute vraisemblance être mis au repos. A droite, Djibril Sidibé, qui a perdu sa place avant la compétition, pourrait en profiter pour débuter. "Je ne suis pas à 100%, je suis à 1.000%. Au niveau de la santé, rien à dire, tout se passe bien", a assuré le Monégasque, qui se remet tout juste d’une blessure au genou.

Benjamin Mendy, qui n’a presque pas joué cette saison (il s’est gravement blessé aux ligaments croisés en début de saison), pourrait lui aussi gagner du temps de jeu au poste de latéral gauche. La présence du joueur de Manchester City n'est pour autant pas assurée. En défense centrale, le staff des Bleus pourrait (sans doute) opter pour le jeune Presnel Kimpembe aux côtés de Varane, selon L’Equipe de dimanche. Samuel Umtiti, qui se remet d’une béquille contre le Pérou, aurait ainsi le temps de souffler.

  • Au milieu, on met Pogba au repos ?

Au milieu de terrain, Paul Pogba ne devrait pas du tout jouer contre le Danemark, sauf grosse surprise. Le joueur de Manchester United, averti contre le Pérou, risque en effet une suspension en huitièmes de finale en cas de nouvel avertissement. Didier Deschamps ne devrait donc pas prendre de risque et opter pour un milieu à deux avec N'golo Kanté et… un joueur dont l’identité reste à déterminer.

"DD" privilégiera-t-il un joueur plus défensif, comme Steven Nzonzi ? Ou bien optera-t-il pour un milieu davantage porté vers l’avant, comme Corentin Tolisso ou Blaise Matuidi, eux aussi sous la menace d’une suspension en huitièmes ? Au moins, Deschamps a le choix.

  • Devant, on relance Lemar ?

Les interrogations sont également légion en attaque. Kylian Mbappé, buteur contre le Pérou, pourrait lui aussi être ménagé, toujours selon L’Equipe. Olivier Giroud, remplaçant contre l’Australie puis titulaire (très) convaincant contre le Pérou, devrait enchaîner un deuxième match dans le onze de départ. Avec Antoine Griezmann en soutien ? La question se pose. "Grizou", décevant depuis le début du Mondial, a besoin de se rassurer et de parfaire ses automatismes avec Giroud. S’il ne débutait pas, son remplaçant naturel devrait être Nabil Fekir.

Sur les côtés, Thomas Lemar, excellent lors des derniers entraînements, devrait profiter de ce match contre le Danemark pour retrouver une place de titulaire, à gauche. A droite, Ousmane Dembélé, passé à côté contre l’Australie et entré en cours de jeu contre le Pérou, a de grandes chances de débuter contre les Danois.