Coupe du monde 2018 : l'Uruguay écrase la Russie (3-0) et termine premier du groupe A

  • A
  • A
Coupe du monde 2018 : l'Uruguay écrase la Russie (3-0) et termine premier du groupe A
Luis Suarez a marqué d'un beau coup franc contre la Russie, lundi. @ EMMANUEL DUNAND / AFP
Partagez sur :

Les Uruguayens ont facilement battu le pays hôte grâce à deux buts en première période (2-0), lundi. La "Celeste" finit en tête de la poule. 

La belle opération pour l'Uruguay ! Les Uruguayens ont nettement dominé la Russie (3-0) pour signer leur troisième succès d'affilée (9 pts) et ainsi terminer en tête du groupe A de la Coupe du monde, devant le pays hôte (6 pts). La "Celeste" a construit son tranquille succès en première période, avec des buts signés Luis Suarez sur coup franc (10e) et Denis Cheryshev contre son camp (23e), ainsi que l'expulsion, pour deux cartons jaunes, du latéral droit russe Igor Smolnikov (38e). Edinson Cavani a parachevé le succès des siens en toute fin de rencontre (90e), sa première réalisation dans ce Mondial. 

L'Uruguay affrontera en huitièmes de finale le deuxième du groupe B, soit l'Espagne, le Portugal ou l'Iran (le Maroc est déjà éliminé). La Russie, elle, se frottera à lui au premier de cette même poule B. 

Le cauchemar russe en première période. La Russie, si impressionnante lors de ses deux premiers matches contre l'Arabie saoudite (5-0) et l'Egypte (3-1), n'a pas fait le poids face à la "Celeste". Les Uruguayens ont immédiatement mis une grosse pression sur le but d'Igor Akinfeïev et ont, logiquement, ouvert le score sur un coup franc à l'entrée de la surface enroulé par Luis Suarez (10e). Les Russes ont alors tenté de réagir, avec deux grosses occasions dans la foulée, mais ont été punis moins d'un quart d'heure plus tard. 

Sur une frappe de Diego Laxalt, le malheureux Denis Cheryshev a contré la balle et marqué contre son camp (23e). Puis, à la 36e minute, la "Sbornaïa" a totalement coulé avec l'expulsion d'Igor Smolnikov pour deux cartons jaunes (38e). 

Cavani, enfin ! A 10 contre 11 pendant plus d'une heure, la Russie n'a rien pu faire pour revenir au score. Les Uruguayens, nettement plus convaincants que lors de leurs deux premières (petites) victoires contre l'Egypte (1-0) et l'Arabie saoudite (1-0), ont tranquillement maîtrisé leur avance avant d'appuyer à nouveau sur l'accélérateur en fin de rencontre.

Puis, après deux grosses occasions magnifiquement sorties par le gardien russe, Edinson Cavani a enfin ouvert son compteur dans cette Coupe du monde, avec un but de renard des surfaces (90e). Trois victoires, cinq buts marqués, aucun encaissé : la "Celeste" confirme son statut d'outsider. Son futur adversaire en huitièmes de finale est prévenu.