Benjamin Pavard attendu chez lui : "Jeumont est un peu devenu le centre du monde"

  • A
  • A
Partagez sur :

La petite ville du nord où a grandi l'international français prépare son retour avec effervescence. Le latéral droit doit notamment recevoir une médaille d'honneur.

REPORTAGE

La fête va continuer pour les champions du monde, mais cette fois à domicile. Après les retours mardi, en région lyonnaise, de Nabil Fékir et de Samuel Umtiti, le capitaine Hugo Lloris est attendu dans la journée à Nice où il devrait être décoré par le maire Christian Estrosi. Benjamin Pavard est également de retour chez lui, à Jeumont dans le Nord. La petite ville de 10.000 habitants, près de la frontière belge, est en effervescence à quelques heures de son arrivée. Mercredi après-midi, le parvis de la gare sera certainement noir de monde : plus de 6.000 personnes sont attendues pour célébrer l'enfant du pays, qui recevra également la médaille d'honneur de la ville.

De l'ombre à la lumière. En effet, presque inconnu il y a un mois, le latéral droit revient au bercail en héros. Le visage et les cheveux bouclés du champion s'affichent sur des banderoles partout dans les rues. "Début novembre, tout le monde se disait : qui est Benjamin Pavard ? Ils sont tous allés voir sur Internet. Nous, on savait ce qu'il valait. Je suis très fier de lui. Je vais le prendre dans mes bras et lui dire qu'on l'aime", explique auprès d'Europe 1 Tristan, le cousin du joueur.

Retour aux sources. Les jeunes de l'U.S. Jeumont, où Benjamin Pavard a joué pendant deux ans, seront tous présents pour l'accueillir. "Il nous a procuré énormément de plaisir pendant cette Coupe du monde. Jeumont est un peu devenu le centre du monde", relève Hamza Farchich, le président du club. "Juste après avoir présenté la Coupe du monde à Paris, il vient voir les Jeumontois, et ça montre qu'il a beaucoup d'affection pour sa commune".

Un but déjà mythique. Les habitants ont prévu de chanter à son arrivée et de lui raconter comment ils ont vécu ses exploits en Russie, comme son but face à l'Argentine, décrit comme l'une des plus belles actions de la compétition. "Frappe instantanée, lucarne ! On enlève l'araignée, Pavard glisse sur les genoux et tout le monde est content", résume Antoine, l'un de ses amis. Il n'a qu'une hâte : revivre avec lui ces moments de bonheur. "Je vais répéter toutes les actions qu'il a faites, toutes ses prestations. Et puis le féliciter, lui dire qu'on est heureux qu'il soit notre proche".