Vente record de télés et de mini-PC

  • A
  • A
Vente record de télés et de mini-PC
@ MAX PPP
Partagez sur :

L’année 2009 a également été marquée par un engouement pour les mini-PC et les smartphones.

Les ventes de téléviseurs ont fait fi de la crise en atteignant un niveau record en 2009, selon le bilan annuel présenté mardi par le Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques (Simavelec). Les ventes se sont élevées à 7,315 millions d'unités. "Nous avions du mal à imaginer une évolution aussi importante de ce marché, parce que nous prévoyions six millions de ventes", soit le même niveau qu'en 2008, a expliqué Benoît Lelièvre, président du Simavelec.

Baisse des prix

C'est "une très grosse surprise", a-t-il souligné, confirmant le rôle de "produit phare" des téléviseurs au sein de l'électronique grand public. Selon le syndicat, cette hausse de ventes est liée au basculement vers la diffusion numérique, à l'évolution des produits avec des écrans de plus en plus plats et larges, et aux contenus diffusés avec la progression de la haute définition et en prévision de coupe du monde de football. Ils avancent également l'apparition de téléviseurs de moins en moins énergivores. Elle est aussi dopée par la chute des prix: en 2009 le prix moyen d'un écran LCD était de 554 euros, contre 717 un an plus tôt, et il devrait encore baisser en 2010, à 503 euros.

Téléviseur connecté à internet

En même temps qu’explosaient les ventes, "la profession a vu son chiffre d’affaires fondre de près d’un milliard d’euros en deux ans, pour atteindre un niveau proche de 6,9 milliards d’euros", en raison de la baisse des prix. Pour enrayer ce phénomène, les professionnels misent sur deux évolutions technologiques, qui pourraient accroître les prix unitaires: la télévision en 3D, qui devrait représenter 10% du marché d'ici fin 2010 et entraîner "un surcoût de quelques centaines d'euros", et les téléviseurs connectés à internet, qui pourraient capter plus d'un quart des ventes dès cette année.

Les mini-PC

Les mini-ordinateurs portables ont également séduit les Français, par leur praticité et leur prix, généralement inférieur à 400 euros. Leurs ventes ont progressé de 120% sur un an, à 1,1 million d'unités.

Deux fois plus de smartphones

Les ventes de téléphones mobiles sont restées de leur côté à un niveau très élevé, avec 23,6 millions d'appareils commercialisés. Le segment des smartphones, ces téléphones mobiles permettant de surfer sur internet, a doublé en un an, passant de 1,8 million d'unités à 3,6 millions, une tendance qui devrait se poursuivre en 2010. Parmi les autres succès: les appareils photos numériques réflex, qui ont progressé de 20%.