Unesco : zoom sur le patrimoine immatériel

  • A
  • A
Unesco : zoom sur le patrimoine immatériel
@ UNESCO
Partagez sur :

Le "repas gastronomique des Français" a été inscrit mardi au patrimoine immatériel de l'Humanité.

Le comité intergouvernemental de l'Unesco, réuni toute la semaine à Nairobi, au Kenya, a décidé d'inscrire le "repas gastronomique des Français" au patrimoine immatériel de l'Humanité. Europe1.fr décrypte cette liste de l’Unesco.

Le patrimoine immatériel de l’Humanité, c’est quoi ? Une convention, signée en 2003 et ratifiée par 132 pays, a été mise en place pour valoriser et sauvegarder un patrimoine qui n’est pas matériel. Deux listes ont été créées l’une pour la sauvegarde urgente et l’autre pour les événements vivants, tels que les traditions et expressions orales, arts du spectacle, pratiques sociales, rituels et événements festifs.

Le détail des deux listes. La liste du "patrimoine culturel immatériel" doit permettre de mettre en valeur le patrimoine non matériel en fragilité extrême, notamment face à la mondialisation et la circulation de l’information. Y figurent notamment l'imprimerie chinoise à caractères mobiles en bois, le chant croate Ojkanje ou encore la technique des cloisons étanches des jonques chinoises.

La liste du "patrimoine immatériel" doit, quant à elle, promouvoir et attirer l’attention sur des événements actuels, mais qui représentent un savoir-faire particulier dans un pays. Parmi les primés de cette liste : les chants et danses populaires Kalbelia indiennes, le savoir-faire de la dentelle au point d'Alençon, le compagnonnage français ou encore l'art du pain d'épices croate. C’est dans cette liste également que figure le repas gastronomique à la française.

"Les jeunes générations ne prennent pas le temps d'apprendre" :

Pourquoi primer le patrimoine immatériel ? "En faisant promotion du patrimoine immatériel vivant, on va réussir à motiver les jeunes générations", juge Cécile Duvelle, la secrétaire de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Elle imagine que cette promotion pourra "leur faire prendre conscience de l’importance de ce patrimoine et, espérons-le, à faire des agents de la transmission future".

Pourquoi avoir primé le repas gastronomique des Français ? Les experts de l’Unesco ont estimé qu’il relève d'une "pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes". La France a souligné dans son dossier que cette pratique a un sens et des rituels bien précis, de la recherche de bons produits à l'esthétisme de la table et aux conversations. Avec cette décision, c'est la première fois qu'une gastronomie figure au patrimoine de l'Humanité.